• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Chang Ling « Expressionism Alive » à la Galerie Jean-François Cazeau

Chang Ling

La Galerie Jean-François Cazeau présente pour la première fois à Paris :  » Illusion Society  « , une exposition d’oeuvres de l’artiste taiwanais Chang Ling. Chang Ling a étudié aux Beaux-Arts de Bourges et de Paris où il a été particulièrement influencé par ses maîtres Christian Boltanski, Jean-Luc Vilmouth et Jean-Marc Bustamante. Prenant conscience du caractère social de sa peinture en tant que témoignage, Chang Ling traduit la contemporanéité du rapport au sentiment. Dans un style intense, fort et direct, les oeuvres de l’artiste nous confrontent habilement à notre ressenti dans une société qui oscille entre privation et abondance, consommation et frisson. Chang Ling peint ce qui fait le quotidien de nos sociétés modernes, révélant la complexité de sa fragilité : la viande que nous consommons en quantité, les jeux vidéos sensés nous faire oublier nos peines, l’amour malmené, voire, devenu un simple concept de survie, et la foi comme starification.

« Dépassant la simple représentation, la peinture de Chang-Ling se fait acte, une catastrophe en mouvement, un perpétuel commencement. En travaillant à l’huile « maigre » pour un maximum d’explosivité et d’intuition, ses toiles empruntent au mécanisme de l’enfance à l’instar de l’art brut, ce sont des diagrammes de couleurs dans lesquels évoluent le fameux « bonhomme » de Picasso. En remettant le sentiment au centre de l’art, cette exposition constitue un coup de semonce dirigé contre les tenants de la non-peinture conservativement conceptuelle et de leurs adversaires de pacotille les nouveaux réactionnaires du savoir-faire ultra réaliste. L’homme frissonne, l’homme consomme, l’homme ressent, l’homme est vivant, c’est la seule vérité que Chang-Ling nous lance au visage comme Chaim Soutine nous a jeté ses carcasses à la veille de la seconde guerre mondiale. »

Informations pratiques

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Philippe Grunchec

Philippe Grunchec : l’appel du Désert de Retz

Après des études de littérature française et d’histoire de l’art à la Sorbonne couronnées ...

Dorothée Smith

Dorothée Smith « Entre (deux) Fantômes »

Le sentiment de hantise traverse une partie de l’oeuvre de Dorothée Smith, invoqué à ...

Sylvie BAC

Sylvie BAC artiste peintre dans le Golf du Morbihan

C’est à Surzur, dans le Golf du Morbihan, que l’artiste Sylvie Bac s’adonne à ...