C’est déjà 2017 à la Propriété Caillebotte de Yerres

Caillebotte - Jacques Truphémus

La propriété Caillebotte, première destination culturelle de l’Essonne, sera le théâtre de deux grandes manifestations artistiques au printemps 2017. En juin prochain aura lieu la fin de la restauration du lieu avec la réhabilitation et l’ouverture de l’intérieur du Casin, demeure principale du domaine, ainsi nommée car étant la copie d’une maison palladienne italienne, « casino » signifiant en italien « maison de campagne ».

Gustave Caillebotte a été un mécène remarquable pour le monde de l’art, en particulier envers le mouvement impressionniste, alors peu apprécié en France. Pour lui rendre hommage, la municipalité a souhaité transformer la Propriété en Centre d’Art et d’Expositions, ouvert aux artistes contemporains et a entrepris en 2016 des travaux de mises aux normes du Casin.
Le projet est de restaurer la totalité du bâtiment afin de le rendre fidèle à la réalité historique.

Les visiteurs pourront ainsi découvrir la maison où vécut le peintre dès 1860. La salle de billard, le boudoir figurant sur les tableaux, mais aussi la cuisine, la salle à manger, le salon, la bibliothèque, la chambre, ainsi que l’atelier de l’artiste seront complètement recréés, redécorés et remeublés comme à l’époque. Les autres parties de la maison évoqueront la vie de l’artiste, sa famille, ainsi que les passions des frères de l’artiste pour la photographie, les timbres et la porcelaine.

Parallèlement aura lieu le 28 mars, dans les salles d’exposition de la Ferme Ornée, dépendance de la propriété, la première rétrospective du peintre Jacques Truphémus en région parisienne, présentant au public plus de 60 tableaux de ce peintre dont la carrière discrète s’inscrit dans la grande tradition française du réalisme poétique et pour qui le quotidien est source d’émerveillement.

Né le 25 octobre 1922 à  Grenoble, les toiles de Jacques Truphémus ont pour thème des sujets classiques : portraits, nature morte, paysages. Sa première période de création artistique en 1937 s’ouvre avec son intégration à l’école des Beaux-Arts de Lyon, études interrompues du fait de la guerre. Devenu veilleur de nuit à Paris, il expose en 1947 une œuvre au Salon du Sud-Est à Lyon, puis expose à la chapelle du Lycée Ampère avec le groupe des Sansisme. Suivront plusieurs expositions dans des galeries à Lyon, à Paris et à Annecy. Il est représenté par la galerie Claude Bernard à Paris à partir des années 1990, et une rétrospective lui rend hommage à Lyon, en 2012, la ville où il demeure.

Prochainement à l’Orangerie de la Propriété Caillebotte: La rivière est mise à l’honneur dans l’exposition consacrée à l’oeuvre peinte de Marie-Thérèse Lanoa (1887-1967).

Cette artiste nous offre la représentation de son univers dans une maison à Crosne où elle vécut pendant cinquante ans, maison proche de la rivière l’Yerres qui coule aussi le long de la Propriété Caillebotte. Elle y peint les scènes quotidiennes d’une famille aux nombreux enfants et petits-enfants. Dès son enfance, l’artiste fréquente le Musée du Louvre, fait les Beaux-Arts et entre à l’Académie Laurens. Elle expose dès 1909 aux salons d’Automne et des Indépendants. En 1911, elle s’installe à Crosne sur les bords de l’Yerres, commence à peindre les sujets d’extérieur et en 1919 reprend ses expositions dans les salons nationaux. Elle quitte Crosne en 1961 pour s’installer en bord de Seine. Sa vie s’arrête brutalement en 1968. Durant sa carrière, Marie-Thérèse Lanoa réalise plus de 650 toiles, aquarelles, gouaches et dessins. Exposition du 10 septembre – 6 novembre 2016.

Et du 5 novembre – 11 décembre 2016 à la Ferme Ornée de la Propriété Caillebotte la 5e édition du Salon International du Pastel présente cette année des pastellistes japonais reconnus. Six artistes exposeront chacun trois oeuvres aux côtés des Maîtres pastellistes français.

Photo :  Jacques Truphémus  « Trois pots, citrons, nappe grise sur fond blanc », Jacques Truphémus. 2014, huile sur toile, 116 x 97 cm

La Propriété Caillebotte

Informations pratiques

A voir aussi sur artsixMic : Tous Impressionnistes

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Nuit de la lecture 2017

la Nuit de la lecture : Première édition !

Le livre et la lecture seront à l’honneur partout en France pour la première ...

Portraits d’artistes du musée d’Orsay

Des vies et des visages : Portraits d’artistes du musée d’Orsay

Les très riches collections d'arts graphiques du musée d’Orsay autour du thème du portrait ...

Interview, Rencontre avec Caroline Tresca

Caroline Tresca, c'est une personnalité aussi pétillante que pleine et entière. Elle sait ce ...