Céramiques sauvages : un incroyable bestiaire de sculptures céramiques à l’abbaye Saint-André

Céramiques sauvages - bestiaire de sculptures céramiques

Céramiques sauvages : Un bestiaire de sculptures céramiques des artistes Olivia Trégaut, Catherine Chaillou et Christine Viennet, du 16 août au 3 septembre à l‘abbaye Saint-André.

Classés aux Monuments Historiques, les jardins romantiques de l’abbaye Saint-André offrent une vue imprenable sur le palais des Papes et les Alpilles d’un côté, le mont Ventoux et les dentelles de Montmirail de l’autre et se déploient en balcon, entourant un palais abbatial du XVIIe de leurs parterres de style toscan du XVIIe, ornés de bassins et d’une pergola couverte de glycines et de roses, bosquets à la française, rocailles méditerranéennes, oliveraie centenaire, terrasses panoramiques…

Attentive à la nature, l’abbaye Saint-André le prouve une fois de plus avec cette nouvelle exposition temporaire consacrée à la faune : « Céramiques sauvages » qui se tiendra du 16 août au 3 septembre prochain.

Les céramistes Olivia Trégaut, Catherine Chaillou et Christine Viennet ont imaginé un incroyable bestiaire sauvage, terrestre et maritime,  aussi étonnant que réaliste, qui ne manquera pas de surprendre et de fasciner les visiteurs.

Ces trois talentueuses artistes ont sculpté avec passion ces créatures des forêts, des marais ou du fond des océans, s’aidant de livres et des dernières découvertes scientifiques pour modeler leurs œuvres dont chacune est un challenge artistique et technique.

Olivia Trégaut, Catherine Chaillou et Christine Viennet confrontent ainsi leur univers à l’abbaye Saint-André où leurs sculptures animalières ornent non seulement les galeries d’exposition, mais aussi  les bassins de ses jardins.

Diplômée de l’école Boulle et diplômée « peintre en décor » au Créar, Olivia Trégaut découvre le grès avec le céramiste Denis Bouniard qu’elle suivra en Provence. Son amour des animaux fera le reste.

En 1994, cette ambassadrice de la faune sauvage présente pour la première fois une sculpture au salon national des artistes animaliers qui est acceptée. Elle recevra le Prix Henri Mory en 1997. Une Galerie « l’univers du Bronze » remarque son travail et lui propose d’éditer quatre de ses sculptures en bronze, depuis certains de ses modèles font l’objet d’une édition en bronze. Depuis 1997 son atelier se situe à Oppède-le-Vieux, au cœur du parc régional du Luberon.

Après des études à l’École nationale des Beaux-Arts de Bourges, Catherine Chaillou se forge une spécialité dans le raku, technique dans laquelle elle excelle depuis longtemps. Ses sculptures céramiques animalières représentent principalement des animaux d’Europe présents dans nos paysages.  Entre deux résidences d’artiste dans l’un des parcs régionaux de l’Hexagone, elle retrouve son atelier du Berry, où elle s’attelle depuis à sa dernière découverte, les impressionnants reptiles de Louisiane ainsi qu’aux délicats insectes de nos jardins.

Pour Christine Viennet, l’art de la céramique se conjugue avec  l’évocation de la Nature. Après l’École des Beaux-Arts d’Oslo en Norvège, elle étudie chez deux grands céramistes norvégiens, Rolf Hansen et Bente von Krogh et travaille en France avec le Père Paoli à l’abbaye de Saint-Michel de Cuxa, puis également aux ateliers de Lurçat et Picart Le Doux à Perpignan.

Depuis le début des années 70, Christine Viennet multiplie les expositions tant en France qu’à l’étranger. Passionnée par l’œuvre du grand céramiste naturaliste de la Renaissance, Bernard Palissy, elle crée avec exubérance, vases, plats, bassins… animés de batraciens, reptiles, faunes et flores, travaillant avec une grande finesse l’argile, le grès ou la porcelaine.

Elle va aussi rassembler une collection d’œuvres des Suiveurs de ce maître, du XVIe siècle à aujourd’hui dans son Musée de la Céramique dans le château de Raissac à Béziers, au sein duquel on peut découvrir une collection sur les Arts de la Table à travers les manufactures européennes au XIXe siècle. Christine Viennet mène ainsi de front ses créations et ses collections. Depuis 2008, les mutations et les créatures marines nourrissent son univers.

Plus d’infos sur  les sites des artistes du  bestiaire de sculptures céramiques :
www.catherinechaillou.com

www.sculptureanimaliere.com
www.raissac.com

Le site de l’abbaye Saint-André : www.abbayesaintandre.fr

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

agnes pezeu

Agnès Pezeu entre l’intime et le monumental

Agnès Pezeu oscille entre l’intime et le monumental, toiles et installations, peinture et performance ...

Samaritaine 2015

Ma Samaritaine 2015 vue par …

Le projet Samaritaine étant intimement lié à la photographie, cinq jeunes français et cinq ...

Graffiti Art - Château Labottière

Graffiti Art au Château Labottière

Les amoureux des graffitis seront enchantés de découvrir au Château Labottière, Institut Culturel Bernard ...