• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Cannes la capitale du cinéma et de son marché

Cannes 2016

Le 69ème Festival de Cannes s’est ouvert hier soir devant plus de 4000 personnes et dans une ambiance hollywoodienne avec une impressionnante présence de stars parmi lesquelles Julianne Moore, Susan Sarandon, Naomi Watts et Jessica Chastain aux côtés d’un Vincent Lindon barbu.

Les membres du jury, et son président George Miller, ont eux aussi monté les marches du festival. Une cérémonie d’ouverture qui s’est faite avec la projection de Café Society, le dernier film de Woody Allen, dont l’actrice Kristen Stewart en est la star, et qui est présenté hors compétition. Le moment que tout le monde retiendra, c’est sûrement le long baiser de Catherine Deneuve donné au maître de cérémonie Laurent Lafitte…

La compétition débute aujourd’hui avec Cristi Puiu. Dans « Sierra Nevada », Puiu ravive la mémoire d’une famille de Bucarest. Avec « Rester vertical »d’Alain Guiraudie, le réalisateur de « L’Inconnu du lac » arrive donc pour la première fois en compétition avec un film dont on sait pour l’instant peu de chose. C’est un film égyptien, « Clash« , qui ouvre aujourd’hui la sélection « Un certain regard », celui du réalisateur « Mohamed Diab », remarqué pour son premier long-métrage, « Les Femmes du Bus 678. » Il signe cette fois un huis clos violent mais aussi profondément humain, pendant les manifestations ayant suivi le renversement de Mohamed Morsi en 2013 , avec un regard sur les deux camps, celui de l’armée et des Frères musulmans, qui s’affrontaient alors. Julia Roberts sur le tapis rouge pour la première fois avec le film de Jodie Foster « Money Monster« . « C’est un festival de films d’auteurs. Et ça, pour moi, c’est le top« . « C’est vrai que ça a changé ma vie« . a-t-elle dit sur France 2.

Amazon in Cannes :

Difficile de ne pas parler de la présence de l’entreprise Amazon, désormais producteur de cinq films présents cette année sur la croisette, à savoir : Café Society, de Woody Allen, , Paterson, de Jim Jarmusch, en compétition, Gimme danger, The Handmaiden, de Park Chan-wook, et The Neon Demon, de Nicolas Winding Refn, tous deux également en compétition.

Amazon se déclare en effet être le partenaire idéal des cinéastes indépendants, et a commandé à Woody Allen, sa toute première série télévisée, avec Miley Cyrus. Une série qui sera diffusée sur Prime Video, la plateforme de streaming que le groupe de Jeff Bezos a dévoilé mi-avril. Amazon qui propose dorénavant au téléspectateur d’avoir accès à du contenu en haute définition pour 8,99 dollars par mois en concurrence directe avec l’offre de Netflix et ses 75 millions d’abonnés à travers le monde. La rivalité entre les deux géants était déjà montée d’un cran fin janvier lors du Festival de Sundance, la « Mecque » du cinéma indépendant, où tous deux avaient fait monter les enchères pour acquérir les droits de certains films.

Le Marché du film : 

Le Festival de Cannes c’est le Marché du film*. Les distributeurs et les studios viennent à la rencontre des réalisateurs pour acheter les droits d’exploitation des longs-métrages ou pour signer des accords de financement pour de futures productions. L’arrivée d’Amazon et de Netflix sur ce marché commencent à provoquer des changements profonds dans l’industrie du cinéma dans la production et dans les moyens de diffusion des films. La présence l’année dernière du patron de Netflix qui participait à une conférence NEXT, organisée dans le cadre du Marché du film, avait déjà suscité de profonds débats, reprochant notamment à Ted Sarandos, que « le modèle Netflix pourrait détruire l’écosystème de la production de films en Europe ».

Les films produits par ce site de streaming sont diffusés exclusivement sur leur plateforme et non dans les cinémas. Ted Sarandos, de son côté, indiquait que la réglementation européenne ne protège pas le cinéma et au contraire l’affaiblit. Lui, qui est en charge des contenus de la plateforme internet, a pointé du doigt les règles françaises comme le délai de 36 mois imposé pour que Netflix puisse proposer un film après sa sortie. » La chronologie des médias, en France, favorise le piratage. Devoir attendre trois ans pour que les gens puissent voir un film comme il le souhaite encourage cette pratique« , a-t-il ajouté. Amazon a décidé d’abord de diffuser les films dans les cinémas avant de les proposer sur sa plateforme internet Amazon Prime. Ce qui n’a pas été le cas de la production Netflix, « Best of No Nation« , qui avait fait l’ouverture de la Mostra de Venise en 2015, mais qui n’avait été diffusée que sur internet.

Le monde bouge, le cinéma se montre autrement ; comme dans de nombreux autres domaines économiques les choses changent, et de nouveaux opérateurs apparaissent. Le cinéma est là, à la fois pour faire rêver mais aussi révéler. Dire que tout cela va se finir en belle histoire d’amour, rien n’est moins sur. Comme dans la presse, les intervenants sont de plus en plus puissants, avec la logique inextricable du profit. Le profit sera t-il la réponse au cinéma d’aujourd’hui et de demain ?

Telle est la question. Peut-être est-il déjà trop tard pour inverser les tendances. Le monde des médias a, en France, déjà pris une drôle de tournure. Le cinéma, ce monde dont on a tant besoin pour se divertir, va t-il être pris en otage par les financiers ? Cela serait dommage qu’il ne devienne qu’un produit que de grande consommation. Les stars de cet univers se laisseront-ils prendre par ce grand jeu de Monopoly ? La réponse leur appartient. Le cinéma a besoin d’argent, mais de quoi nous, avons-nous besoin ?

–  En 2015, la participation au Marché du Film a atteint 11 554 accrédités, dont 1 834 acheteurs, pour un total de 5 055 sociétés.

Retrouvez le festival de Cannes en direct sur:  https://www.youtube.com/watch?v=8H3TB-Cg1cI

Photo : Les membres du jury du Festival de Cannes 2016  © Festival de Cannes

JURY - Conférence de presse - VF - Cannes 2016

Festival de Cannes : une pléiade de stars foule le tapis rouge

George Miller, Président du Jury du 69e Festival de Cannes

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?