Brazil ! la destination de l’année 2014

Salvador de Bahia

Une fois de plus, le Brésil est en ce mois de mars le théâtre de la plus fameuse célébration annuelle au monde, riche en défilés de samba bariolés, en costumes éblouissants et en fêtes de rue bouillonnantes. Pratiquement chaque État, chaque ville ou chaque localité organise son propre carnaval. Toute une palette de festivités, plus spectaculaires les unes que les autres, célèbrent la richesse et la diversité de la culture brésilienne aux quatre coins du pays, comme à Salvador, São Paulo, Florianópolis et, bien évidemment, Rio de Janeiro.

Selon le ministère du Tourisme, lors du carnaval, la région du Nordeste devrait attirer à elle seule près de 1,6 million de touristes, qui dépenseront 1,55 milliard de réaux (environ 485 millions d’euros). Les festivités de l’état du Pernambuc y sont les plus populaires, drainant quelque 850 000 visiteurs, suivies de celles de Bahia, état qui devrait accueillir environ 690 000 touristes. À Bahia, Salvador demeure par ailleurs la destination préférée des Brésiliens et se situe en bonne place en termes d’échelle et de coût. La ville mobilise plus de 25 kilomètres de rues pour des défilés qui sont pour la plupart accessibles à tous gratuitement.

Le carnaval de São Paulo, très vivant, suscite l’intérêt de nombreux touristes qui viennent admirer les écoles de samba de la ville se disputer le titre très convoité de meilleure école de danse. La fête bat son plein jour et nuit, car le public participe aux défilés de rue, appelés « blocos », et la plupart des discothèques organisent d’extravagantes soirées déguisées. Selon Ítalo Cardoso, vice-président de l’Office du tourisme de São Paulo (SPTuris), le carnaval de la ville devrait attirer environ 28 000 touristes cette année. « Je pense que le nombre de visiteurs devrait représenter plus du double de celui de l’année dernière », précise-t-il. D’après SPTuris, sur les 110 000 participants de l’an passé, on comptait 14 000 touristes, chacun ayant dépensé en moyenne 728 réaux (environ 226 euros).

Florianópolis est le centre névralgique du carnaval lesbien, gay, bisexuel et transexuel. Cette ville est à l’initiative du célèbre concours de beauté « Pop Gay » réservé aux drag queens et aux travestis, qui attire entre 40 000 et 50 000 personnes, tandis que les défilés des écoles de samba et les célébrations plus traditionnelles séduisent les DJ et les fêtards du monde entier.

Olodum no Pelourinho

Le Brésil est le pays le plus vaste et le plus peuplé d’Amérique latine. Avec une superficie de 8 514 876 km2 et une population d’environ 201 millions d’habitants en 2013, c’est aussi le cinquième pays du monde par la superficie et par le nombre d’habitants. En 2011, le Brésil est la sixième puissance économique mondiale (devant le Royaume-Uni4) avec un PIB de 2 517 milliards de $. Il couvre la moitié du territoire de l’Amérique du Sud, partageant des frontières avec tous les pays du sous-continent à l’exception du Chili et de l’Équateur. (Source Wikipédia)

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Exhibit B

Anne Hidalgo confirme la tenue du spectacle Exhibit B et apporte son soutien à Brett Bailey

« Face aux demandes d’interdiction dont j’ai été saisie, émanant du Collectif contre Exhibit ...

Tristan Tzara par Man-Ray

Dada dit Tristan Tzara s’affiche au MAMCS

L’exposition que propose le Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg est une « ...