• Participez au sixMic Crowfunding !

Black M : pourquoi tant de Mots et de Maux ?

Black M

Black M ne chantera pas à Verdun ! la mairie de Verdun a annoncé, hier matin, l’annulation de son concert. 

Des milliers de jeunes sont attendus à l’occasion des commémorations du centenaire de la bataille de Verdun le 29 mai prochain, en présence de François Hollande et de la chancelière allemande, Angela Merkel. A cette occasion, le rappeur Black M, dont l’album « Les Yeux plus gros que le monde« , s’est vendu à plus de 500 000 exemplaires, devait se produire sur scène. Après trois jours d’intense polémique venue notamment des rangs de l’extrême droite, la mairie de Verdun a annoncé, hier matin, l’annulation du concert de Black M.

Mercredi encore, le maire de Verdun, Samuel Hazard,  défendait le choix d’inviter le chanteur Black M, qui «est tout simplement un enfant de la République», soulignant qu’il était «plébiscité actuellement par les jeunes comme aucun autre artiste français» et s’est vu «décerner le Kid’s Choice Awards de l’artiste international de l’année 2016».

Ce concert était «un crachat contre un monument aux morts », affirmait avant l’annonce de l’annulation Florian Philippot, le numéro 2 du Front national, interrogé sur France 2. L’extrême droite et une partie de la droite dénonçaient le choix de cet ancien de Sexion d’Assaut, rappelant une chanson de 2010 du groupe de rap, «Désolé», dans laquelle Black M désigne la France comme «pays kouffar», terme péjoratif désignant les mécréants en arabe.

Marion Maréchal-Le Pen, dans un communiqué co-signé avec l’élu marseillais Stéphane Ravier, estimait que «le choix d’un rappeur est évidemment très critiquable». Des déclarations aux antipodes de ses précédents dires dans un entretien paru dans la revue trimestrielle Charles, dans laquelle elle assurait aimer le rap, évoquant parmi ses groupes préférés Youssoupha, Maitre Gims, et la Sexion D’Assaut, le groupe de Black M qui se trouve à l’origine de la chanson qu’elle critique aujourd’hui.

A tout cela s’est ajouté la plainte du petit-fils d’un poilu, qui a demandé jeudi à la justice de suspendre le concert. Selon son avocat, Me Antoine Beauquier, qui a saisi le tribunal administratif de Paris, la présence du rappeur « dont la seule ambition est de « s’amuser » à Verdun, et dont on peut légitimement craindre qu’il use de termes outrageants pour la mémoire des soldats de cette bataille, serait particulièrement inopportune, sinon attentatoire à l’ordre public ». Et enfin jeudi soir, la Mission du centenaire, organe public en charge du programme commémoratif de la Grande Guerre, a annoncé qu’elle ne verserait finalement pas les 67 000 euros de subventions attendues, sur un coût total de 150 000 euros.

« Je suis choqué, ça me fait peur. Je veux dire ma colère de voir qu’un déferlement de haine, d’injures et de menaces force un élu à annuler le concert d’un artiste dans un pays où la liberté d’expression et de création sont des valeurs et des droits fondamentaux« , a-t-il ajouté dans un communiqué. « Ce déferlement de haine, d’injures et de menaces est indigne d’une démocratie et du respect que méritent les élus d’une ville dont la guerre a fait une martyre« , a déclaré Jean-Marc Todeschini, le secrétaire d’Etat aux Anciens combattants, soulignant aussi, que «dans la Grande Guerre, des gens de tous les continents, toutes les couleurs de peau et toutes le religions sont venus combattre pour notre liberté».

Black M quant à lui, a fait part « de son incompréhension et de son inquiétude« . Dans une « lettre ouverte » publiée sur Facebook, Alpha Diallo, rappelle que son grand-père a combattu durant la deuxième guerre mondiale parmi les tirailleurs sénégalais et déplore les « propos haineux » dont il a été victime ces derniers jours. Il a aussi indiqué qu’il avait «ressenti une immense fierté lorsque l’on a fait appel à [lui] pour participer à un concert en marge de la commémoration de la Bataille de Verdun pour l’ensemble des jeunes français et allemands réunis ce jour-là.

Claude Askolovitch est revenu sur ITélé dans son billet d’humeur sur l’annulation du concert de Black M, à Verdun. Selon lui, le chanteur a été emporté par une campagne de l’extrême droite qui a largement dépassé les frontières du parti. Il ose un parallèle avec Michel Sardou, pourchassé dans les années 70 par l’extrême gauche. Pour Claude Askolovitch, Sardou qui vantait dans ses chansons « le temps béni des colonies », tient aujourd’hui sa revanche. Mais il souligne surtout une défaite cinglante de la gauche qui a plié face aux opposants. Un billet a ne surtout pas négliger, car il retrace de façon très intéressante le pourquoi des choses d’aujourd’hui.

Ce samedi sur France Inter, l’ancien ministre de la Culture a déploré l’annulation du concert de Black M pour les commémorations de Verdun, estimant qu’il ne fallait pas « capituler devant l’idéologie frontiste« . « La mairie de Verdun aurait dû maintenir le concert, et d’ailleurs c’est illégal d’interdire une manifestation artistique comme celle-là, aucune raison ne le justifiait, il n’y avait aucune menace à l’ordre public, aucun risque de violence« , a expliqué Jack Lang.

La ministre de la culture dénonce « un ordre moral nauséabond ». De Cannes Audrey Azoulay a dénoncé « Des voix déchainées ont obtenu l’annulation d’un concert au nom d’un ordre moral nauséabond et décomplexé. N’acceptons jamais cela. Ce n’est pas la première fois que l’autocensure succède à ces coups de forces inacceptables« . « Les démocraties en Europe sont confrontées à la violence, à la montée de l’extrême droite, à la radicalisation d’une partie de leurs enfants, à la radicalisation aussi du débat public« , a déploré la ministre, estimant « qu’il est important, ici à Cannes, de réaffirmer nos valeurs et de défendre la liberté de création« .  La ministre qui s’exprimait devant des professionnels du cinéma à l’occasion du Festival.

L’annonce est immédiatement saluée à l’extrême droite et à droite. « La mémoire de nos poilus et de nos morts sera finalement respectée« , se félicite Marine Le Pen. En tous les cas depuis mardi, réseaux sociaux, Etat, et collectivités locales se déchirent au sujet de la participation de Black M, aux commémorations du Centenaire de la bataille de Verdun.La France est une girouette, elle bouge, mais dans quelle direction ?

L'édito de Claude Askolovitch du 14/05/2016

Annulation du concert de Black M à Verdun: Todeschini condamne un "déferlement de haine"

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

49.3

Le 49.3 ! à gauche en sortant de l’ascenseur

Le 49. 3 a, de nouveau, fermé la voie du débat, les voix de ...

Reporters sans Frontières - pluralité de la presse

Reporters sans Frontières : Comment les oligarques tuent l’information

Dans le rapport « Les oligarques font leur shopping », Reporters sans frontières (RSF) ...

macron emmanuel

Emmanuel Macron mutualise ce soir a Paris

Aujourd'hui 12 juillet, dans la salle de la Mutualité à Paris, se tient le ...