Benoit Lemercier, Pierre Laniau en mars à la Galerie RX

Benoit-Lemercier

Du 6 mars au 18 avril 2014, la Galerie RX accueille la nouvelle exposition personnelle de l’artiste français Benoit Lemercier. Dix œuvres sculpturales, dont plusieurs nouvelles pièces, seront présentées proposant une interprétation poétique des deux extrémités géographiques et temporelles de l’univers.

Pour construire son travail plastique, Benoit Lemercier s’appuie sur les théories fondamentales qui expliquent l’organisation de la matière à ses différentes échelles – microscopique (théorie quantique des cordes) et macroscopique (théorie de la quatrième dimension) – dont il offre une vision artistique en trois dimensions avec ses séries Supercordes et Hypercube.

Vers l’infiniment grand : la série Hypercube, grâce à un système d’anamorphose, donne à voir la quatrième dimension spatiale et propose un ensemble de sculptures géométriques, angulaires et de couleur noire, qui ouvrent des perspectives et des lignes de fuite vers l’infini…

Vers l’infiniment petit : la série Supercordes, basée sur la théorie quantique, rend visible, à travers un entrelacs de rubans blancs, les ondulations infinitésimales du plus petit constituant de la matière. Cette théorie émet l’idée que la matière serait constituée de minuscules cordes en vibration qui engendreraient les particules subatomiques (proton, électron….).

Benoit Lemercier

Benoit Lemercier est né en 1965 à Angers. A 16 ans, il dessine «La classification périodique des éléments». Son intention était de réaliser une œuvre totale qui contienne en elle tout ce qui pouvait être construit, composé, chanté, éclairé… Le point de départ de son travail conceptuel. A 30 ans, son engagement dans l’art concret est soutenu par François et Danielle Morellet, Aurélie Nemours, Véra Molnar, Julije Knifer et Gottfried Honegger dont il est toujours très proche. En 2000, il créé un mouvement artistique nommé «Le Mathématisme». Ce manifeste a pour objectif de mettre en avant la prédominance des mathématiques dans le fonctionnement de l’univers. En 2004, pour réaliser lui-même ses sculptures en acier, il installe son atelier dans le Gers tout en continuant à peindre à Paris. Les œuvres de Benoit Lemercier sont présentes dans les collections du Fonds National d’art contemporain (Ministère de la Culture) et dans d’importantes collections privées en France (Collection Société Générale, Collection Ar’Milin, Collection Bouvet-Ladubay…), en Suisse, en Allemagne et en Belgique.

Benoit Lemercier – Supercordes – 2013

La Galerie RX présentera aussi du 6 mars au 18 avril 2014, puis au Générateur RX à Ivry le travail photographique de Pierre Laniau, exposé chez SAM Art Projects à Paris et au musée des Beaux-arts de Besançon en 2013. Né à Paris, Pierre Laniau a mené de front une carrière de plasticien et de musicien concertiste. Composé de vidéos, photos et peintures, son travail explore depuis 1988 la question de la mutation de l’homme. Il a exposé ses « Portraits des Princes » en 2012 à la Galerie RX à Paris, faisant la couverture du magazine Challenges. Il a été invité au Salon de Montrouge puis a exposé la série « oh la belle vie! » à la Fondation SAM Art Projects à Paris. Le catalogue de l’exposition « Brisures »…2010, 2011, 2012, 2013 a été édité à l’occasion de la présentation de ses œuvres au Musée des Beaux-arts de Besançon. Ses œuvres ont rejoint de nombreuses collections privées.

Galerie RX

Tags:

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

François Duel

François Duel à la Galerie ART MAR

François Duel se lance dans les années 8O dans le design, inventant un mobilier ...

Jorge Alaya Luminaires

La pluridisciplinarité du mexicain Jorge Ayala

S’il fallait résumer Jorge Ayala en un seul mot, « génial » serait celui ...