• Participez au sixMic Crowfunding !

Beirut Art Fair 2017 et première édition de Beirut Design Fair

Beirut Art Fair 2017

 La 8ème édition de BeirutArt Fair se déroulera cette semaine du 21 au 24 septembre avec en parallèle la première édition Beirut Design Fair

Beirut Art Fair a été créée en 2010 et est dirigée par Laure d’Hauteville, commissaire d’exposition et ancienne journaliste. La 8ème édition de Beirut Art Fair se déroulera du 21 au 24 septembre 2017. Cette nouvelle édition est placée sous le triple signe de l’expansion et du renouvellement, de la découverte de jeunes talents et d’une mise en perspective axée sur l’histoire récente de la création et des collections au Liban.

Afin de pouvoir offrir les clefs d’interprétation pour comprendre la spécificité de l’art contemporain de la région et de ses collectionneurs, l’exposition “Ourouba, the Eye of Lebanon” mettra en lumière les préoccupations esthétiques, conceptuelles et sociopolitiques qui ont vu le jour au sein du monde arabe ces dix dernières années. Ayant pour commissaire la curatrice et productrice libano-iranienne basée à Londres, Rose Issa, cette exposition aura pour fil rouge l’histoire récente complexe liée à “l’arabité” et se fondera sur des choix de prêts issus des meilleures collections privées et publiques libanaises. Basée à Londres depuis les années 80, spécialiste internationale des arts visuels et du cinéma au Moyen-Orient, Rose Issa est commissaire d’exposition indépendante, écrivaine et productrice. Dernièrement dans une interview au magazine « Femme« en juin 2017, Rose Issa parlait notamment de ses origines, de son père libanais et de sa mère iranienne, «un pied dans les deux cultures» et de poursuivre  «La guerre au Liban m’a appris qu’on pouvait mourir n’importe quand, ma priorité donc est d’avoir beaucoup de plaisir dans mon travail.» Tout dans la vie, pour elle,  doit être une question de passion.

L’exposition «Ourouba, the Eye of Lebanon» se concentre sur les 10 dernières années où « les événements étaient bouleversants ». Elle se penchera tout particulièrement sur les thèmes du présent et de la mémoire, de la destruction et de la reconstruction, du conflit et de la paix. Par le biais de divers média et sujets, les travaux sélectionnés viseront à refléter les forces en présence animant la région et la façon dont les artistes s’engagent face aux réalités politiques. Au sein du chaos, ils font la découverte de ce qui perdure.

Les œuvres sélectionnées questionneront les enjeux individuels, nationaux et régionaux liés au monde arabe, à la lumière des bouleversements de la dernière décennie :
• Pourquoi faisons nous ce que nous faisons et acceptons-nous que cela soit fait ?
• Comment résister aux clichés, à l’injustice, aux double standards, à l’opportunisme et, parfois même, aux sollicitations ?

Le révélateur REVEALING

Le succès en 2016 de la première édition de la section REVEALING débouche en 2017 sur un déploiement plus important des espaces qui passent de 280 à 350 m2. À ce jour, un nombre de galeries en augmentation de 35 % postule auprès du Comité de sélection de la foire afin de pouvoir présenter un focus sur le jeune artiste de leur choix.

Le site de Beirut Art Fair : https://www.beirut-art-fair.com/fr/

Photo : Beirut Art Fair

En parallèle : Beirut Design Fair

La première édition de Beirut Design Fair se déroulera du 20 au 24 septembre 2017 avec la participation de 44 galeries. Elle représentera une centaine des designers venant du Liban et du monde entier.

Pour cette première édition, Beirut Design Fair vise à réunir les meilleures galeries et designers établis, mais aussi les étoiles montantes d’une génération à l’avenir prometteur. Les galeries sélectionnées pour le salon révèlent à l’échelle nationale et internationale l’effervescence qui caractérise une scène créative à la fois globalisée et enracinée, qui constitue aujourd’hui un remarquable point de rencontre entre énergies locales et internationales.

Le site de Beirut Design Fair : https://www.beirut-design-fair.com/en/

Beirut Design Fair 2017
Beirut Design Fair 2017
  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

photographie - Photo 2016

Premier salon de la photographie du 13ème

En totale rénovation depuis une décennie et encore méconnu des parisiens, le 13ème arrondissement ...

La dépouille du Minotaure en costume d'Arlequin

Picasso, horizon mythologique au musée des Abattoirs de Toulouse

Lieu d'exposition d'art moderne et contemporain, les Abattoirs de la ville de Toulouse, situés ...