• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Beate et Serge Klarsfeld ou les combats de la mémoire au Mémorial de la Shoah

Beate et Serge Klarsfeld

50 ans après la gifle administrée par Beate Klarsfeld au chancelier ouest-allemand Kurt Georg Kiesinger, le Mémorial de la Shoah retrace le parcours de Beate et Serge Klarsfeld en faveur des victimes de la Shoah.

Comprendre le passé pour éclairer l’avenir, telle est la vocation du Mémorial de la Shoah, à la fois musée, centre de documentation et lieu de mémoire. A partir du 7 décembre le Mémorial présente  l’exposition  « Beate et Serge Klarsfeld ou les combats de la mémoire (1968-1978)« . L’ouverture de l’exposition en décembre 2017 marque le 50e anniversaire du début de la campagne de Beate Klarsfeld contre le chancelier ouest allemand Kurt Kiesinger, ancien directeur-adjoint de la propagande radiophonique du IIIe Reich vers l’étranger. Cette date sera aussi celle en 2018 du 40e anniversaire de la publication du Mémorial des déportés juifs de France par Serge Klarsfeld. Elle se construit sur un fil chronologique pour restituer pas à pas les ressorts, les péripéties, les enjeux d’une action où se mêlent à dessein vie publique et vie privée. Son propos est de restituer une décennie de combats du couple, depuis l’acte fondateur de la gifle jusqu’au verdict du procès de Cologne, le 11 février 1980, où la condamnation des principaux responsables nazis de la Solution finale en France est obtenue de haute lutte par le couple Klarsfeld.

La décennie 1968-1978 marque un tournant important dans l’évolution de la mémoire de la Shoah en Europe et dans le monde. L’action spectaculaire de Beate et Serge Klarsfeld, menée sur plusieurs continents, exerce un rôle majeur dans ce mouvement vers la reconnaissance. Alors que la guerre froide n’est pas terminée et que le contexte mondial est celui de profonds bouleversements culturels et politiques, le couple Klarsfeld s’engage et bouleverse le regard sur le nazisme et le génocide des Juifs en Allemagne et en France.

Commissariat de l’exposition : Olivier Lalieu, historien, responsable de l’aménagement des lieux de mémoire et des projets externes, Mémorial de la Shoah.
Coordination générale : Sophie Nagiscarde, responsable du service des activités culturelles, Mémorial de la Shoah.
Recherche et documentation : Lior Lalieu-Smadja, responsable de la photothèque, Ariel Sion, responsable de la bibliothèque, Karen Taieb, responsable des archives, Caroline Didi, Mémorial de la Shoah.

Photo : Beate et Serge Klarsfeld viennent perturber les obsèques de Xavier Vallat, ancien commissaire général aux questions juives et figure de l’extrême-droite antisémite, à Pailharès. 8 janvier 1972. Photo Elie Kagan, Coll. Klarsfeld / BDIC

Beate et Serge Klarsfeld ou les combats de la mémoire
Exposition du 7 décembre 2017 au 29 avril 2018

Mémorial de la Shoah
17, rue Geoffroy–l’Asnier
75004 Paris

www.memorialdelashoah.org

Accès libre et gratuit

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

SLICK

SLICK Attitude du 22 au 26 octobre 2014

Durant la semaine de l’art contemporain à Paris, Pont Alexandre III, sur les berges ...

Abu Dhabi carte

Carnet de Voyage : Découvrez Abu Dhabi

Abu Dhabi désigne non seulement un émirat mais aussi une ville, en l’occurrence la ...

Jacques Majorelle aux Editions Norma

Jacques Majorelle : L’oeuvre complète publiée aux Éditions Norma

Peintre  français emblématique de l’orientalisme, né à Nancy en 1886, Jacques Majorelle, en suivant ...