• Soutenez artsixMic
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Bartabas au cinéma avec « Le Caravage »

bartabas

Alain Cavalier pour son nouveau film, s’est immiscé dans l’intimité de Bartabas et du Caravage, ce somptueux cheval à la robe isabelle emplie de reflets dorés et aux crins noirs, baptisé ainsi en hommage au célèbre peintre italien.

Cela fait déjà trente ans que Bartabas a crée le Théâtre équestre Zingaro, y travaillant chaque matin ses chevaux dans le grand manège du fort d’Aubervilliers. Entre Le Caravage et lui, la relation est fusionnelle, passionnelle, faite, comme toute relation de cheval à homme, de silences, de quiétude et de peu de mots.
Ici, l’osmose est totale, l’écuyer et sa monture répétant sans relâche les figures académiques de dressage : passage, piaffé, pas espagnol… Toujours pour atteindre la perfection qui font des spectacles de Bartabas des moments uniques et inoubliables.

Alain Cavalier a posé sa caméra au plus près de l’animal: sa tête, son nez et surtout son œil qui a inspiré l’affiche du film. Scènes de câlins, de travail en liberté, scènes d’émotion lorsque le cheval tombe gravement malade, le film est un émouvant moment d’intimité et d’émotion partagée.

Le cinéaste se confie sur ce tournage particulier :

« Le duo Bartabas – Le Caravage, j’ai ramé avant de le filmer correctement. Il est fait de rythmes et mélodies musculaires qu’il faut capter à la seconde. J’étais jaloux de l’aisance de Bartabas sur sa monture, j’étais navré de mes mains pataudes sur ma caméra. Je me suis entêté. Bartabas m’a aidé ; il ne s’alarmait pas quand il me voyait douter qu’un film puisse sortir de tout ça. »

Le Caravage sort sur nos écrans le 28 octobre.

Tags:

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité