• Soutenez artsixMic
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation

Barbara Schulz et Arié Elmaleh au Théâtre de Paris dans La Perruche

Barbara Schulz : La Perruche

Barbara Schulz et Arié Elmaleh sont un couple à la ville comme à la scène. Ils sont de retour sur la scène du Théâtre de Paris dans la comédie « La Perruche » mise en scène par Audrey Schebat

Barbara Schulz et Arié Elmaleh se donnent la réplique dans « La perruche » d’Audrey Schebat de retour au Théâtre de Paris. Barbara Schulz et Arié Elmaleh sont un couple à la ville comme à la scène. Ils nous livrent ici une interprétation drôle, juste et chatouillante dans une mise en scène efficace, au service de leur remarquable performance. C’est la première mise en scène d’Audrey Schebat qui en finesse, fait  rire et sourire son public, dans cette comédie aux dialogues très bien écrits. Barbara Schulz a joué dernièrement dans King Kong Theorie, de Virginie Despentes et dans L’Eveil du Chameau en 2016 au Théâtre de l’Atelier. Arié Elmaleh est le frère de l’humoriste Gad Elmaleh.

L’histoire : Un couple attend des amis pour le dîner, mais ceux-ci n’arriveront jamais… S’agit-il d’un accident, d’une séparation, d’un cambriolage ? A chercher les raisons de cette absence, l’homme et la femme se disputent au sujet du couple de leurs amis. Naturellement, la femme prend la défense de son amie Catherine et l’homme de son collègue David. A confronter leurs visions radicalement opposées, ils enchaînent les quiproquos absurdes et les révélations intimes, remettant en cause, sans s’en rendre compte, les fondements de leur propre couple.

« La pièce n’est pas que drôle« . « C’est une pièce machiavélique, d’une grande puissance« , expliquait dernièrement Barbara Schulz au micro d’Europe matin. « Elle touche beaucoup les gens »

Mise en scène : Audey SCHEBAT Avec : Barbara SCHULZ, Arié ELMALEH

La perruche

La Perruche
Jusqu’au 27 mai 2018

Théâtre de Paris – Salle Réjane
15, rue Blanche
75009 Paris

http://www.theatredeparis.com

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Photo : Hugo Marty

Balade séraphique en Waits majeur ! « On achève bien les anges » de Bartabas

Descendus du ciel par grappe, des cavaliers ailés, sorte d’anges en chrysalide, enfourchent leurs ...

Seul Alceste d’après Le Misanthrope de Molière

Seul Alceste d’Alexandre Camerlo, d’après Le Misanthrope de Molière

Avec pour objectif principal  de démocratiser l’opéra et la musique classique en les rendant ...

theatre menilmontant

L’amour sera convulsif ou ne sera pas…

Après le Festival d'Avignon et la Manufacture des Abbesses en début d'année, c'est au ...