• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Avoriaz depuis 50 ans au sommet des pistes et de la glisse !

Avoriaz 2016/2017

Avoriaz fête ses 50 ans de montagne avec ses 600 kilomètres de glisse et ses 195 remontées mécaniques, au coeur des pistes et des paysages de la Savoie ! 

Le 22 février 1960, Jean Vuarnet est Champion du Monde et Champion Olympique de descente à Squaw Valley. Jean Vuarnet est l’inventeur de la position dite de l’oeuf qui est le fruit d’un travail inédit sur l’aérodynamisme. Dans la foulée de sa victoire il donnera également son nom aux célèbres lunettes de soleil Vuarnet. « Plus vite, Plus Haut, Plus fort », la devise olympique semble être faite pour lui. Son projet : construire une station sans voiture en pleine montagne au milieu d’un domaine incomparable et inaccessible, un projet qui s’inscrit en rupture de ces stations traditionnelles. Il décide de bâtir sa station au milieu des pistes de ski dans des secteurs et à des altitudes où la neige est la meilleure. Il la nomme :  Avoriaz.

Pour réaliser sa vision Jean Vuarnet a besoin d’argent. Négociations avec la commune de Morzine pour pouvoir disposer de terrains à construire, rencontres avec de multiples hommes d’affaires pour trouver les financements importants que réclame un tel projet. Il pense les avoir trouvés avec Louison Bobet, un sportif qui comme lui s’est lancé dans les affaires. En février 1961, il passe commande du téléphérique le plus performant pour l’époque puis d’un téléski et d’un télésiège qui complètent le dispositif. Mais l’association ne tient pas et Jean Vuarnet se retrouve seul avec des dettes et des créances que la vente de la maison de son père à Annemasse est loin de pouvoir honorer. Pendant que les premières remontées mécaniques sortent de terre, la banqueroute n’a jamais été aussi proche. En mars 1963, le téléphérique des Prodains est inauguré, grâce à Robert Brémond, qui apporte les fonds pour financer les investissements nécessaires à la poursuite d’Avoriaz.

Gérard Brémond a 27 ans. C’est son père Robert Brémond, promoteur immobilier à Paris, qui lui confie le projet de création de la station d’Avoriaz dont il a repris la concession à Jean Vuarnet en 1962. Il donne alors, carte blanche à un jeune architecte iconoclaste, Jacques Labro, bientôt rejoint par Jean-Jacques Orzoni et Jean-Marc Roques. La commune de Morzine, support de la station d’Avoriaz, donne 30 ans au promoteur pour aménager les 80 hectares du site, mais il doit tout prendre en charge : l’hébergement, les remontées mécaniques, les commerces, l’école de ski, l’entretien des voies, des réseaux, l’éclairage. Il lance au début des années 80 un nouveau programme de développement en invitant des banques, compagnies d’assurance ou sociétés d’investissement à acquérir de nouveaux immeubles dont il assure la gestion. C’est un succès. Avoriaz a été reconnue en 2003 par le ministère de la Culture qui a attribué le label Grandes Réalisations du Patrimoine du XXème siècle à certains édifices de la station.

Les Portes du Soleil :

Dès 1964, Jean Vuarnet réunit une bande de copains dans le carnotzet de l’auberge de Champéry avec pour mission de concrétiser leur rêve. Ce sera les Portes du Soleil, du nom du col qui les surplombe, et qui réunit aujourd’hui 600 kilomètres de glisse et 195 remontées mécaniques pour en faire l’un des plus vastes domaines skiables au monde. À Avoriaz, on skie dans la station, elle-même ouverte sur un exceptionnel domaine skiable. La station dispose aussi aujourd’hui de la palette la plus large en matière de zones aménagées, tant pour le freeride, backcountry que pour le freestyle. En 2003, le Village des Enfants créée par Annie Famose est la première école de ski à programmer des stages de freeride pour les enfants, sur des hors pistes de proximité, en toute sécurité. L’été Avoriaz s’ouvre sur un immense terrain de jeu constitué de 500 km de sentiers de randonnée et de 580 km de pistes de VTT. Les 23 télésièges ouverts en été, permettent aux vacanciers de parcourir l’ensemble du domaine en famille. Voir les Portes du Soleil sur artsixMic

Photo : Avoriaz.

Avoriaz : L'audace architecturale !

En 1961, Jacques Labro est distingué du Prix de Rome. Il a 26 ans et rencontre Gérard Brémond. Bientôt rejoint par Jean-Jacques Orzoni et Jean-Marc Roques – avec qui il crée l’Atelier d’Architecture d’Avoriaz (AAA) – il conçoit une nouvelle station, idéale et ludique, en partant d’une page blanche : 209 000 mètres carrés à construire avec le principe d’une station sans voiture initié par Jean Vuarnet.

L’équipe d’architectes s’affranchit de toute figure géométrique régulière et dispose, dans un entrelacs de parcours skiés, des immeubles, chalets et équipements en fonction de la topographie. Chaque édifice, unique dans sa silhouette et sa volumétrie, s’inscrit dans les courbes et les volumes du relief naturel, en une démarche expressionniste qui accentue le paysage qui l’entoure.

Le plan directeur de la station, dessiné en 1964, est aujourd’hui encore le marqueur indélébile qui permet à Avoriaz de se réinventer avec une cohérence qui conditionne chaque nouvelle construction. Les bâtiments sont implantés en fonction du relief pour profiter de la vue et de l’ensoleillement en révélant la montagne qui les entoure : adossés à la paroi en bas des versants, intégrés aux buttes, dressés sur le plateau, cette alternance vient rompre la répétition, pour trouver des accords entre le milieu naturel et leur architecture. La toiture devient une cinquième façade qui accompagne les mouvements du paysage.

Avoriaz reçoit ses premiers clients à Noël 1966. Ils sont 280 heureux à se presser à l’hôtel des Dromonts. Très vite Avoriaz devient un lieu à la mode. En invitant le « tout Paris », Gérard Brémond en fait le « St-Tropez des neiges » et lance la station sur la voie du succès. Brigitte Bardot adopte d’emblée ce décor de cinéma et devient une habituée de la station. Puis la rejoignent Serge Gainsbourg avec Jane Birkin, Anouk Aymée entre deux tournages, Claude Lelouch qui y achète un appartement… Johnny Hallyday et Nathalie Wood, fraîchement débarquée d’Hollywood, s’essayent au scooter des neiges….

Nathalie Wood et Johnny Hallyday

Avoriaz 2016

Brochure 1975

Shaka Ponk à Rock The Pistes Festival 2012

Rock The Pistes Festival Shaka Ponk 2012

Avoriaz : Nature, ski et musique

Depuis les années 2000, Avoriaz organise, produit et programme tout au long de la saison une suite de festivals ou d’événements « ski et musique ». Ces « rendez-vous » associent la pratique de la glisse avec un genre musical pour en faire un événement festif.

2017 : Une Nouvelle Saision musicale, avec Rock On Ultimate, du 9 au 11 décembre. Rock the Pistes Festival, du 18 au 25 mars. Snowboxx Festival, du 18 au 25 mars et du 28 au 31 mars…

Innovant depuis 50 ans et déjà leader dans le domaine du développement durable, Avoriaz dévoile aujourd’hui « smart resort », un projet qui va propulser la station dans une nouvelle dimension. Une station connectée grâce aux technologies des télécommunications et aux systèmes d’information. Les deux séries d’innovations seront disponibles dès le mois de décembre 2016.

Saison 2016/2017

Les familles et les fêtes de Noël :

Cette année, à Avoriaz, les familles pourront choisir leur date d’arrivée et de départ, sur un séjour de 5 nuits minimum. Par exemple, les familles peuvent arriver le samedi 17 et partir le jeudi 22 pour préparer leur réveillon du samedi 24 dans leur foyer.

Les enfants sont invités :

Avoriaz offre aux enfants de moins de 12 ans, un forfait de ski 5 ou 6 jours Portes du Soleil et Pass Semaine AQUARIAZ, le paradis tropical d’Avoriaz, pour tout forfait adulte acheté ! Ce « forfait et pass » est valable à partir d’un séjour de 5 jours.

Pour tout séjour de 3 nuits minimum en demipension, l’hôtel des Dromonts offre l’hébergement en demi-pension aux enfants de moins de 13 ans partageant la chambre de leurs parents. Cette offre est valable du 16 au 22 décembre 2016 inclus.

Réductions appliquées aux forfaits de ski Portes du Soleil pour toute réservation avant :

– Le 30 novembre :- 10 %
– Le 8 décembre : – 5 %

Dates d’ouverture de la station :
Du vendredi 9 décembre 2016 au dimanche 23 avril 2017

Toutes les informations sont sur le site d’Avoriaz : Cliquez ici

Hôtel des Dromonts

Avoriaz : Le bien - ëtre

Avoriaz bien etre
  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (1)

  • clément lamotte

    et sinon se tromper de département on en parle ?… Haute savoie

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?