• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

aux bords des paysages du Grand Pic Saint-Loup

paysages : aux bords des paysages

aux bords des paysages – 2e édition sur les 6 sites du Grand Pic Saint-Loup

La seconde édition de la manifestation d’art contemporain en plein air « aux bords des paysages » aura lieu du 9 juillet au 1er novembre 2016 sur 6 sites du territoire de la Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup. Cette exposition d’œuvres monumentales dans la nature, pour la plupart spécifiquement produites pour l’occasion, établit un dialogue entre paysage et art contemporain et veut apporter un nouveau regard sur le patrimoine naturel et historique local par le travail de plasticiens, afin d’entretenir une politique culturelle ambitieuse et novatrice. Cette année, ce sont des installations de Roland Cognet, du collectif Time Maker’s, de Cédric Le Borgne, Robert Rocca et Agnès Rosse qui investissent site, sentier, col, route et places de villages.

Au bord de la D17, sur la commune du Triadou, l’artiste sétoise Agnès Rosse réactive un support publicitaire laissé à l’abandon, à travers une installation intitulée Clic ! qui pose la question du point de vue, et interpelle alors vivement les automobilistes sur le paysage et plus précisément sur celui du Pic Saint-Loup. Production aux bords des paysages. Réalisée in situ par le collectif d’architectes Time Maker’s composé de Jean Combes, Gabriel Emard et Nicolas Vinadelle, une installation intitulée Ce que disent les pierres, faisant écho à la présence des ruines du château de Montferrand, vient se poser tel un phare sur le col de Fambetou (commune de Valflaunès). Inspirée par l’histoire médiévale de ce territoire, cette œuvre s’inscrit comme une interrogation dans ce paysage minéral et sauvage. Production aux bords des paysages.

C’est un oiseau géant, réalisé à partir de grillage métallique, sculpture du toulousain Cédric Le Borgne, qui vient temporairement habiter la place du village de Notre-Dame-de-Londres, révélant le travail lié aux volumes et à la lumière développé par l’artiste depuis une vingtaine d’années. Production aux bords des paysages. On retrouve également l’une de ses installations, L’Homme Volant, de la série Les Voyageurs (2003), sur la place du village de Saint-Martin-de-Londres. Luminescent la nuit, ce nouvel habitant révèle progressivement sa présence au crépuscule.
Le site de Cambous est quant à lui investi par une Girouette, sculpture jaune en métal de 5 m de haut de l’artiste Robert Rocca, aujourd’hui installé dans la région à Saint-Mathieu-de Tréviers. Cette œuvre, extraite de son « jardin de sculptures », dialogue avec les vestiges du site préhistorique, rappelant de manière poétique les noms des vents soufflant sur le territoire du Pic Saint-Loup : le Mistral (orienté nord-nord-est), la Tramontane (nord-ouest), le Marin (sud-est), et le Grec (est).

Sur le sentier du Pic Saint-Loup (commune de Cazevieille), le visiteur peut découvrir une sculpture au socle métallique de couleur vive de Roland Cognet, artiste qui, depuis le début des années 1980, développe une œuvre réunissant dans un même enjeu sculptural, le minéral, le végétal, l’animal et l’humain. Production aux bords des paysages.

Dans un cadre où la garrigue et les roches calcaires dominent, les parcours entre les sites et les liens entre les œuvres permettent de révéler de nouveaux paysages. Le public est invité à vivre le territoire à travers une expérience inédite, et découvrir ainsi la richesse patrimoniale et la diversité du Grand Pic Saint-Loup et de ses alentours. Un dispositif de médiation est mis en place afin d’accompagner au mieux les publics. Pour les plus jeunes, un livret pédagogique sera édité et diffusé sur l’ensemble des sites. Ces actions permettront d’aborder les questions liées à la création plastique contemporaine et à l’histoire, l’architecture et l’environnement spécifique du territoire du Grand Pic Saint-Loup. Un catalogue sera également édité.

En savoir plus sur aux bords des paysages : Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

France Culture - Prix France Culture Cinéma

Prix France Culture Cinéma 2017

Le Prix France Culture Cinéma Consécration est décerné à une personnalité du cinéma pour ...

savoie mont blanc été 2017 - walks and hikes in Savoie Mont Blanc

Savoie Mont-Blanc Eté 2017 : Nature, Bien être et Gastronomie !

S’ouvrir à la nature et plus globalement à tout l’environnement qui entoure sa destination ...

monsieur chat

Monsieur Chat, le tribunal prononce la nullité de la convocation

Thoma Vuille, s'est rendu au tribunal correctionnel ce mercredi 29. Poursuivi par la RATP, ...