• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Aubagne présente « Picasso céramiste et la Méditerranée »

Picasso céramiste et la Méditerranée

Pourquoi « Picasso céramiste et la Méditerranée » ici à Aubagne ? : Le Pays d’Aubagne et de l’Étoile a une longue histoire liée à l’argile avec un tissu économique de céramistes et de santonniers. Notre territoire est un grand centre de céramique qui a connu son apogée aux XIXe et XXe siècles. Il demeure aujourd’hui une référence pour la production de céramiques et de santons. Avec ses 53 entreprises et 250 artisans et ouvriers, notre filière argile est bien plus qu’une tradition mais une activité à part entière où se croisent l’artiste, l’artisan et l’apprenti puisque nous avons également une école de formation de grande qualité. Organiser une grande exposition « Picasso céramiste et la Méditerranée », c’est à la fois rendre hommage à tous ces « travailleurs » de l’argile et jeter une passerelle entre la production d’objets du quotidien et « l’expression plastique puissante et exceptionnelle de ce génie du XXe siècle », pour reprendre les mots de la cocommissaire de l’exposition, Joséphine Matamoros. Le lien de l’excellence et de la tradition nous donnera l’occasion de nous adresser aux milliers de visiteurs venus d’ailleurs et d’éveiller des vocations au coeur de la jeunesse de notre agglomération grâce à une médiation attentive. La même volonté de médiation et d’accès à la culture nous a convaincus d’accueillir sur notre territoire le chapiteau du Centre Pompidou mobile et ses chefs d’oeuvre, juste après cette grande exposition « Picasso céramiste et la Méditerranée ».

La Capitale européenne de la culture Marseille Provence 2013 est placée sous le signe du « Partage des midis ». Comment se conjugue l’événement « Picasso céramiste et la Méditerranée » à Aubagne avec cette thématique majeure ? : « Picasso céramiste et la Méditerranée » est associé au « Grand Atelier du Midi », une exposition dyptique qui comprend « de Van Gogh à Bonnard », au musée des Beaux-Arts à Marseille, et « De Cézanne à Matisse », au musée Granet à Aix-en-Provence. S’y ajoute une autre exposition associée : « Raoul Dufy, de Martigues à l’Estaque », au Musée Ziem à Martigues. C’est une grande fierté d’être de cette aventure-là car le lien entre toutes ces expositions, c’est la Méditerranée et, pour être plus précise, ce que l’on nomme le Midi, au carrefour des rives de notre mer commune. Un Midi multiple et pluriel qui fut et reste source d’inspiration et un maillon essentiel de l’histoire de l’art moderne et aujourd’hui de l’art contemporain. Dans les céramiques de Picasso, que l’on pourra découvrir à la Chapelle des Pénitents Noirs, on voit combien l’artiste a une connaissance précise des cultures méditerranéennes, de leurs mythologies, et combien il s’est littéralement emparé des arts de la terre pour évoquer « sa » Méditerranée. Nous avons une grande responsabilité : nous sommes les premiers à ouvrir le Grand Atelier du Midi puisque l’exposition « Picasso céramiste et la Méditerranée » sera visible dès le 27 avril 2013 jusqu’au 13 octobre 2013. Magali Giovannangeli Présidente de la communauté d’agglomération du Pays d’Aubagne et de l’Étoile

Quand picasso renouvelle la céramique

Picasso, artiste prolixe, qui explore sans cesse de nouveaux chemins, aura sans aucun doute transformé la vision du travail sur la terre en apportant sa merveilleuse contribution. Il n’aura de cesse de créer des formes nouvelles surprenantes, faisant suite à sa pensée extraordinairement créatrice. Il reste ainsi dans sa trajectoire personnelle, dans cette recherche constante qui a tant donné à l’histoire de l’art. Il ne travaille pas la céramique avec les standards des céramistes, mais avec ses propres inventions et comme prolongement de son travail sur la sculpture, la peinture, la gravure et la linogravure. L’expérience acquise lui permet cette sensibilité et cette grande facilité sur ce nouveau médium, qu’il renouvelle totalement, en influençant d’autres artistes et notamment certains américains comme Peter Voulkos.

« L’exposition est constituée de prêts réellement exceptionnels, souvent inédits et concédés par des collections particulières pour la plupart. Les oeuvres sont des témoignages très intimes de l’activité de Picasso à Vallauris dans les années suivant la Seconde Guerre mondiale. Ces révélations prennent, en avril 2013, à quelques jours du quarantième anniversaire de la disparition de l’artiste, valeur d’hommage fort et très touchant à celui qui s’imposa comme le grand artiste de son temps »

Picasso, céramiste et la Méditerranée permettra de découvrir dans l’écrin des Pénitents Noirs quelques 150 oeuvres, pièces inédites, uniques, originales et pièces d’édition rares, provenant de collections particulières, des musées du Louvre, d’Antibes, de Saint-Étienne, de Roubaix, de Barcelone, de Caldès de Montbui et du FNAC.

  • Exposition du 27 avril au 13 octobre 2013
  • Découvrir le site de l’exposition « Picasso céramiste et la Méditerranée » : www.picasso2013.fr

Renseignements :
Office de Tourisme Intercommunal du Pays d’Aubagne et de l’Etoile

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité