• Soutenez artsixMic
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation

ATD Quart Monde : Campagne d’appel aux dons dédié à l’accès aux vacances pour tous

ATD Quart Monde : Partir pour repartir

ATD Quart Monde : « On pense souvent que les vacances sont réservées à ceux qui travaillent, or pour les personnes en situation de précarité, ce sont aussi des temps indispensables pour retrouver des forces et se retrouver en famille.« 

Selon le CREDOC*, en 2014 près d’un Français sur deux, dont trois millions d’enfants, ne sont pas partis en vacances et parmi eux près de 56% ne partent jamais ! Pour partir, il faut en avoir les moyens. 40% des personnes aux revenus inférieurs à 1 200 euros mensuels sont partis en 2014, contre 86% de celles disposant de plus de 3 000 euros. Un «budget vacances » pour une famille peut représenter plusieurs milliers d’euros. Les plus aisées ont souvent l’occasion de bénéficier d’hébergements gratuits dans la famille ou chez des amis, ce qui n’est pas le cas des plus pauvres. Parmi les familles qui ne partent pas en vacances, 69% des parents affirment qu’ils se sentent coupables vis-à-vis de leurs enfants, selon une enquête de l’UNAF (Union nationale des associations familiales). Ils sont encore 17% à indiquer que cela engendre des reproches et de la tension avec les enfants. Ne pas partir en vacances fragilise et dégrade les liens familiaux au quotidien.

Partir en vacances pour les populations précarisées est un marqueur social fort, un signe envoyé à l’entourage qui indique la dignité retrouvée, le sentiment d’être « comme tout le monde », le passage de l’univers des « assignés à résidence » à celui des « classes mobiles ». Les vacances permettent de reprendre son souffle, de sortir de son contexte, de pratiquer des activités sportives et culturelles, de passer des moments privilégiés avec ses enfants ou avec des amis, de découvrir des régions. C’est un facteur d’épanouissement personnel et social. En famille ou seules, les personnes reprennent des forces pour se soigner, retrouver un travail, se former. Pour les familles en grande pauvreté, ces temps de rupture avec le quotidien permettent aux parents et aux enfants de se voir sous un autre jour. Partir en vacances permet de sortir de l’isolement. Une expérience génératrice d’estime de soi et créatrice de liens sociaux qui place les bénéficiaires dans une dynamique de projets.

Dans une société marquée par de fortes inégalités sociales, ATD Quart Monde rappelle l’importance pour les plus pauvres de partir en vacances et lance une campagne nationale d’appel aux dons « Partir pour repartir » afin de soutenir son action dans ce sens. Le Mouvement accompagne des familles en situation de précarité dans leur projet et accueille aussi des familles et des personnes isolées dans sa maison de vacances familiales de La Bise, dans le Jura, pour laquelle une rénovation est en cours.

Faciliter le départ en vacances

ATD Quart Monde, via son Réseau Vacances, facilite aussi le départ en vacances de familles très démunies qui ne sont jamais parties. Il faut parfois jusqu’à deux ans pour convaincre une famille de s’autoriser à partir une première fois: elle pense qu’elle ne le mérite pas. Il faut lui faire prendre conscience de tous les bénéfices qu’elle peut en attendre : consolidation familiale, découverte d’autres milieux, etc.

ATD Quart Monde insiste sur une certaine mixité sociale. Les vacances doivent être l’occasion de s’ouvrir au monde et de faire de nouvelles expériences – bricolage, balades, sports…Concrètement, les familles reçoivent une aide de la Caisse d’allocations familiales (CAF) pour partir en vacances, aide très variable d’un département à l’autre. Les collectivités locales fournissent aussi une aide, en diminution ces dernières années. Mais toutes ces allocations ne suffisent pas. ATD Quart Monde fournit le complément : 100 euros en moyenne par personne, plus pour les personnes seules, pour des séjours de 5 jours à 15 jours. Les familles participent, au moins pour l’équivalent de ce qu’elles auraient dépensé en nourriture. L’aide d’ATD Quart Monde est également cruciale pour les personnes seules qui sont exclues de ces allocations. Enfin, outre l’aide financière, ATD Quart Monde, via les porteurs de projets, soutient les familles dans l’organisation pratique des vacances

Convaincu du caractère indispensable des vacances pour les personnes les plus pauvres, le Mouvement ATD Quart Monde se bat depuis soixante ans pour l’accès de tous aux vacances. La campagne d’appel aux dons de l’association intitulée « Partir pour repartir » a débuté le 5 avril pour trois mois. Du 5 avril au 18 mai une campagne de crowdfunding sur la plateforme Kisskissbankbank est lancée. Cette levée de fond sera dédiée plus particulièrement à la rénovation de la Maison familiale de La Bise dans le Jura. Retrouvez le projet sur :
https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/la-bise-maison-de-vacances-familiales-pour-ceux-qui-ne-partent-jamais

Le site d’ ATD Quart Monde : https://www.atd-quartmonde.fr/

*Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?