Another Day on Earth by Gérard Rancinan et Caroline Gaudriault

Gérard Rancinan

Du 23 avril au 7 juin prochain, le Musée océanographique de Monaco consacre une exposition au photographe Gérard Rancinan et à l’auteure Caroline Gaudriault. Cette exposition intitulée « Another Day on Earth », qui a accueilli 31 000 visiteurs lors des premiers dix jours, met en scène quatorze photographies inédites en noir et blanc représentant un paysage de l’enfance de l’artiste : l’Océan du Sud-Ouest de la France. L’angle reste le même, seuls les instants de la photographie changent. Les photos sont accompagnées de textes libres inspirés des images.

Gérard Rancinan et Caroline Gaudriault dialoguent depuis plus de 15 ans entre art et littérature. Ils conceptualisent ensemble leurs intentions artistiques, s’interrogent, se répondent et retranscrivent chacun leurs idées avec leur propre écriture. Alors que les photographies de Gérard Rancinan confrontent émotionnellement le spectateur, les pensées de Caroline Gaudriault invitent à prendre un temps de pause et de réflexion.

Another day on earth, rassemble des photographies de Rancinan commencées dans la confidentialité en 2010, qui seront montrées pour la première fois. Elles ont fait l’objet d’une étude qui s’est construite avec le projet d’exposition au Musée océanographique de Monaco. Le paysage choisi est celui de l’enfance de l’artiste, l’océan du Sud-Ouest de la France. L’angle est le même, seuls les instants de la photographie changent, au rythme des saisons, des intempéries, des humeurs. Les photographies en noir et blanc, sur papier fine art, seront suspendues donnant l’impression de flotter dans la pièce.  Dans sa conceptualisation, Caroline Gaudriault est partie cette fois-ci de la proposition photographique et non de la réalité.

Quatorze photographies, réalisées depuis une dune de l’Atlantique, et qui restera le secret de Rancinan, s’exposent en 3 m de largeur sur 1,50 m de hauteur. Deux pièces uniques, monumentales, de 1,80 m sur 3,40 m, au centre de l’exposition, interpellent les visiteurs. C’est la société Antalis qui à participer à ce projet unique sous la forme d’un livre objet réunissant l’œuvre photographique de Gérard Rancinan et les textes de Caroline Gaudriaut. Antalis est, par ailleurs, partenaire de longue date du duo Rancinan-Gaudriaut ayant déjà collaboré au projet « La trilogie des modernes ». Pour illustrer les photographies de Gérard Rancinan et la délicatesse des textes de Caroline Gaudriault, il fallait un papier à la fois simple et élégant au rendu d’impression impeccable. Le choix s’est porté sur le papier Rivoli, fabriqué par Arjowiggins Creative Papers et distribué par Antalis. Doux au toucher il présente une blancheur très naturelle répondant parfaitement à l’effet recherché.

Coffret Rancinan - Caroline Gaudriaut - Antalis

© Aurélia Thévenin / Sandra Marie

Prince de Monaco - Rancinan - Caroline Gaudriaut - © Aurélia Thévenin / Sandra Ma

© Aurélia Thévenin / Sandra Marie

Informations pratiques

Exposotion du 23 avril au 8 juin 2015

Musée océanographique de Monaco
Av. St-Martin . MC 98000 Monaco
Musée océanographique de Monaco

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?