• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Angus & Julia Stone Nouvel album chez Discograph

4 ans après le succès de Big jet plane, la magie opère encore… plus ! Découvrez et savourez Grizzly Bear, le nouveau clip d’Angus et Julia Stone ! « En arrivant à Los Angeles, on s’est regardé et on s’est dit ‘What the f@*k are we going to do?’ » nous confesse Angus en plaisantant. « Nous ne savions pas si cela allait fonctionner et nous ne voulions nous investir dans ce projet que s’il nous paraissait naturel et sincère ».

Pour la toute première fois de leur vie, ils se mirent à véritablement écrire ensemble. Terrés pendant deux semaines à Palisades (en Californie) dans la chaleur étouffante de l’été californien, ils testent les nouveaux morceaux en session avec des musiciens mais reprennent aussi quelques démos qu’Angus avait faites pendant son exil à New York, ou que Julia avait écrites lors de son séjour à Venice Beach. C’est en septembre 2013 qu’ils entrent finalement dans les studios Shangri La de Rick à Malibu. Julia décrit leurs premières impressions « Il y avait l’ancien tour bus de Bob Dylan des années 70s qui trônait à l’entrée, et on sentait vraiment l’énergie de tous les groupes qui y étaient venus…les égratignures sur le billard qui rappellent leur passage à l’époque… Rick nous a mis vraiment à l’aise, c’est quelqu’un de très décontracté. Il s’entoure de gens adorables qui nourrissent cet environnement de travail. Tous, autour de nous, diffusaient ce parfum de bonheur. Ces conditions assez inédites pour nous, toute cette attention – on nous accordait nos guitares, préparait nos amplis, le café… -, c’était assez déroutant par moment. »

« Nous avons trouvé une nouvelle façon de faire de la musique ensemble », ajoute Julia. « Je pense que nous avons pu bénéficier de l’éloignement des dernières années, pour pouvoir aujourd’hui être plus à l’écoute et apprécier les idées, les pensées et les impressions de chacun ». Les contours de l’album étaient dessinés dès fin 2013, le mix a ensuite été confié à Billy Bush (Garbage, Jake Bugg, Foster the People) en mars 2014.

De «Other Things», titre garage au riff lascif, à la ligne droite martelée de «A Heartbreak», en passant par le magnétisme hypnotique et langoureux de «Main Street» ou la guitare couleur West Coast de «Grizzly Bear», l’album évolue au gré des humeurs, vous aspirant au passage. Si «Heart Beats Slow» est un baiser d’adieu à un amant de longue date, «Little Whiskey», lui, brûle d’un feu attisé par une énergie électrique qu’on ne soupçonnait pas chez Angus et Julia. Des titres comme «Get Home» enregistrés en version démo à New York, ont fait leur chemin sur la version finale de l’album.

Angus & Julia Stone, album éponyme, sortie le 29 juillet via Discograph.

Angus & Julia Stone sur Amazon

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Faada Freddy en concert le 28 novembre au Trianon

Né il y a une petite quarantaine d’années au Sénégal, Abdoul Fatah Seck endosse ...

Sanxay 2017

Les  Soirées Lyriques de Sanxay fêtent cette année Mozart et la Flûte enchantée

Les Soirées Lyriques de Sanxay sont, chaque année, LE moment fort des programmations estivales ...