• Soutenez artsixMic
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Angers / Artapestry 3 « Allers-retours »

Paul Klee
Paul Klee, « Les enfants du Nil », 1981, collections musées d’Angers

Situé dans l’hôpital médiéval Saint-Jean et dans un ancien orphelinat, le musée abrite depuis 1967 le plus grand ensemble de tapisseries contemporaines, le chant du monde de Jean Lurçat. Le musée se veut comme l’écho contemporain à la Tenture de l’Apocalypse, le plus grand ensemble médiéval de tapisseries. Dans la grande salle des malades de l’ancien hôpital, il regroupe un ensemble de dix tapisseries (réalisées par Jean Lurçat de 1957 à 1966) qui constitue une vision épique, poétique, symbolique et humaniste du xxe siècle.

Dans un bâtiment voisin, ancien orphelinat du xviie siècle, des grandes tentures aux petits formats, l’accrochage des collections suit le fil de la tapisserie depuis la deuxième guerre mondiale jusqu’aux démarches les plus contemporaines. Le noyau des collections est constitué des donations Jean LurçatThomas Gleb et Josep Grau-Garriga. Une fois tous les 3 ans, le musée Jean-Lurçat et de la tapisserie contemporaine organise une exposition itinérante à plusieurs pays .

Grâce à la scénographie de Véronique Dolfus, l’exposition repose sur une géométrie franche et simple, les tapisseries étant regroupées sur des panneaux de couleur noire ou blanche selon leur origine. Les neuf grandes thématiques qui accompagnent le visiteur (rythme, tissage/ tapisserie-motifs décoratifs/objet/paysage/couleur/spiritualité/lumière/espace) se déclinent en cohérence avec l’esprit des lieux et l’espace du musée, la scénographie assurant fluidité à l’ensemble du parcours.

Cette exposition d’Artapestry est innovatrice en ce que les artistes tapissiers présents ont aboli la frontière qui a toujours existé entre l’artiste peintre et le tapissier ; si les cartonniers assuraient la transition entre eux, les nouveaux tapissiers introduisent dans le tissage de nouvelles techniques et matières, devenant par là même, sculpteur en laine. Ainsi, les artistes liciers présents à l’exposition réalisent toutes les étapes de création, depuis l’idée initiale jusqu’au tissage ; Ils ne veulent pas gagner de temps, mais produire une image forte, contemporaine, non provocatrice avec une qualité proche du rêve.

Ils donnent à leurs œuvres un frisson d’émotion. L’ensemble des tapisseries sélectionnées révèlent une véritable sincérité artistique et technique ; elles expriment de la passion qui garantit l’adéquation entre la forme et le fond ; on y ressent la sincérité d’un dialogue entre la main et l’esprit, la cohérence entre le propos et la technique.

AUTOUR DE L’EXPOSITION

Un journal et un catalogue d’exposition seront proposés au public ainsi qu’une série de conférences ; des parcours et café-expo permettront d’aborder l’exposition avec un médiateur culturel.

L’EUROPEAN TAPISTRY FORUM

Il apparut à l’initiative d’un groupe d’artistes danois à l’aube du nouveau millénaire ; en effet, les artistes du milieu de la tapisserie dans les années 1980 prirent conscience que de moins en moins de jeunes artistes s’exprimaient au moyen de la tapisserie qui était délaissée. Les difficultés étaient nombreuses : faibles possibilités d’exposer/ désintérêt du monde de l’art/méconnaissance de la part du public et de la presse. L’ETF s’était ainsi fixé comme but : constituer un réseau de partage pour tous les artistes liciers européens/ soutenir et contribuer au développement de l’art de la tapisserie. Le premier acte fort fut la réalisation du projet Artapestry exposition triennale- concours européenne de tapisserie contemporaine dont l’une des grandes étapes se situe au musée Lurçat d’Angers. Il s’agit cette année de la troisième édition qui réunit 38 artistes des quatre coins de l’Europe et qui , comme les années passées, met l’accent sur la tradition : la tapisserie est entendue comme une tenture tissée sur métier. De même, plusieurs ateliers d’hiver et de printemps seront proposés afin de faire une initiation à la tapisserie.

  • Commissariat de l’exposition Françoise de Loisy
  • exposition du 25 janvier au 18 mai 2014

INFORMATIONS PRATIQUES

  • Musée Jean Lurçat et de la tapisserie contemporaine
  • 4 boulevard Arago – Angers
  • www.musees.angers.fr

LES MUSEES D’ANGERS

Le musée des Beaux-Arts
Le musée des Beaux-Arts d’Angers

Le musée des Beaux-Arts

Le musée offre 3 000 m² d’exposition à découvrir selon deux parcours permanents : Beaux-Arts (350 peintures et sculptures du 14e siècle à nos jours) et Histoire d’Angers (550 pièces archéologiques et objets d’art, du néolithique à nos jours).  Le musée s’est doté également d’une salle d’exposition temporaire de 550 m², d’un cabinet d’arts graphiques qui mettent en lumière artistes contemporains et expositions patrimoniales, et d’un auditorium.

LA GALERIE DAVID D’ANGERS

Restaurée en 1984, l’abbatiale Toussaint (13e siècle), couverte d’une audacieuse verrière contemporaine, accueille les oeuvres du sculpteur Pierre-Jean David, dit David d’Angers (1788-1856).

LE MUSEE-CHATEAU DE VILLEVEQUE

Forteresse bâtie au XIIe siècle, le musée-château de Villevêque présente les œuvres léguées par Marie Dickson-Duclaux en 2002 à la ville d’Angers pour en faire une annexe du musée des Beaux-Arts. Elle suit en cela les volontés de son époux, Daniel Duclaux, décédé en 1999. Ce dernier, riche industriel et amateur d’art éclairé, a constitué une importante collection d’œuvres d’art du Moyen Age et de la Renaissance. La présentation de cette collection, avec la rénovation du clos et du couvert, ainsi que l’ouverture du parc au public constituent la première phase d’un projet d’aménagement qui devrait se développer dans les années à venir.

LE MUSEE PINCE

Situé au cœur de la ville, le logis Pincé, édifié entre 1530 et 1535, fut donné en 1860 à la Ville par le peintre Guillaume Bodinier pour présenter les collections léguées au musée des Beaux-arts par le peintre Lancelot-Théodore Turpin de Crissé. Rénové par l’architecte Lucien Magne dans un style néo-gothique, il ouvre au public le 1er juillet 1889.

L’hôtel de Pincé s’inscrit à l’origine dans un lacis de rues étroites, sans dégagement. Le percement de la rue Lenepveu a notamment provoqué le triplement de la cour d’entrée, dont la superficie primitive est encore matérialisée au sol par des pavés. L’hôtel comprend deux corps de logis disposés en équerre de part et d’autre d’une imposante tour d’escalier surmontée d’une chambre haute, selon le parti adopté au logis Barrault (actuel musée des Beaux-Arts).

LES COLLECTIONS

Elles se sont constituées grâce aux différents dons qui se sont ajoutés au legs de Turpin de Crissé. Ainsi, le musée abrite la collection de vases grecs et de petite statuaire antique de Turpin de Crissé et les collections égyptiennes qui évoquent des aspects de la civilisation pharaonique.

L’art japonais y trouve aussi sa place. La présentation d’objets en laque, de masques, d’armes et d’estampes permet d’appréhender les traditions propres au pays du Soleil Levant. Une évocation muséographique de la salle du thé suggère le moment de recueillement autour des gestes rituels de la cérémonie du thé. Enfin, les collections de céramiques, de bronzes et de tissus illustrent la richesse de l’art chinois. Cet écrin Renaissance aux pièces étroites invite à un voyage intimiste, où érudition et poésie s’associent afin d’emmener tout visiteur dans la traversée des civilisations grecques, romaines et égyptiennes, de l’art japonais et de l’art chinois.

LE MUSEE-CHATEAU DE VILLEVEQUE

Forteresse bâtie au XIIe siècle, le musée-château de Villevêque présente les œuvres léguées par Marie Dickson-Duclaux en 2002 à la ville d’Angers pour en faire une annexe du musée des Beaux-Arts. Elle suit en cela les volontés de son époux, Daniel Duclaux, décédé en 1999. Ce dernier, riche industriel et amateur d’art éclairé, a constitué une importante collection d’œuvres d’art du Moyen Age et de la Renaissance. La présentation de cette collection, avec la rénovation du clos et du couvert, ainsi que l’ouverture du parc au public constituent la première phase d’un projet d’aménagement qui devrait se développer dans les années à venir.

La Ville d’Angers

La Ville d’Angers déploie une politique culturelle ambitieuse qui valorise et développe les interactions entre création et diffusion. Diversifié, le paysage culturel angevin est à l’image d’Angers, cité de 150 000 habitants qui allie patrimoine et modernité.

Au cœur du Val de Loire inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, Angers bénéficie d’un cadre de vie exceptionnel ; réputée pour la qualité de son art de vivre et la richesse de son patrimoine, la capitale de l’Anjou est l’un des plus beaux trésors de la culture française. Son effervescence artistique et culturelle est une réalité dans tous les domaines ; chant/ arts plastiques/ danse/ musique/image/ écriture/ histoire.

Les grands rendez-vous 2014

  • Janvier : Premiers Plans, festival européen de la création cinématographique
  • Mars : Printemps des poètes
  • Mai : Nuit des Musées
  • Juin : Fête de la Musique
  • Juillet-août : Tempo Rives, festival avec dix concerts autour des musiques du monde
  • Septembre Les Accroche-Cœurs, trois jours de fête et de découverte avec des spectacles de rue ;Journées européennes du patrimoine.

Artistes exposés Artapestry3

Brita Been(Norvège) / Annette Bredstrup (Danemark) / Eva Brodská (Tchèquie) / Thomas Cronenberg (Allemagne) / Ariadna Donner (Finlande) / Jane Freear-Wyld (Royaume-Uni) / Lise Frølund (Danemark) / Kirsten Glasbrook (Royaume-Uni) / Carmen Groza (Belgique) / Ane Henriksen (Danemark) / Peter Horn (Allemagne) / Fiona Hutchison (Royaume-Uni) / Anne Jackson (Royaume-Uni) / Aino Kajaniemi (Finlande) / Iska van Kempen-Jarnicka (Pays-Bas) / Katherine Lavocat (France) / Federica Luzzi (Italie) / Ulrikka Mokdad (Danemark) / Ann Naustdal (Norvège) / Sarah Perret (France) / Renata Rozsivalová (Tchéquie) / Unn Sönju (Norvège) / Grethe Sørensen (Danemark) / Randi Studsgarth (Danemark) / Iveta Vecenáne (Lettonie).

Musées d’Angers

Magdalena Abakanovicz / Huguette Arthur-Bertrand / Jagoda Buic / Alexandre Calder / Gracia Cutuli / Pierre Daquin / Albert Gleizes / Antoinette Galland / Thomas Gleb / Josep Grau-Garriga / Patrice Hugues / Paul Klee / Dany / Jean Lurçat / Mathieu Matégot / Yves Millecamps / Jean Picart Le Doux / Mario Prassinos / Raoul Ubac / Maryn Varbano / Victor Vasarely / Ateliers Wissa Wassef.

Informations

 

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité