AmnestyStories#2 : République centrafricaine, les ravages de la haine

William Daniels

Amnesty International France lance, ce 1er septembre, République centrafricaine, les ravages de la haine, deuxième numéro d’AmnestyStories, série d’articles interactifs associant les travaux de photoreporters engagés et développée en partenariat avec Capa, RFI, France 24, NouvelObs.com, et Polka Magazine*.

Après un premier numéro consacré à l’asile et aux migrants en Europe, AmnestyStories#2 propose, à la veille du déploiement des forces des Nations unies, une lecture originale de la crise extrême que traverse la République centrafricaine (RCA) depuis maintenant plus d’un an et demi.

Ce deuxième numéro d’AmnestyStories articule l’expertise de l’ONG au travail pluriel de journalistes, envoyés spéciaux et correspondants des rédactions partenaires, et de photojournalistes. Les travaux de William Daniels et de Michaël Zumstein, photographes qui se sont régulièrement rendu en RCA depuis le début du conflit, viennent renforcer le récit. Ces deux photographes sont exposés à Visa pour l’image 2014 à Perpignan.

En revenant de manière exhaustive et synthétique sur un conflit d’une violence infernale, AmnestyStories#2 donne des repères indispensables pour comprendre et s’impliquer.

Accessible partout et pour tous

Réalisé par Connected Stories by Capa et Object in Mirror, AmnestyStories répond aux nouvelles pratiques d’accès à l’information, en proposant à l’internaute un contenu accessible depuis le site stories.amnesty.fr, disponible sur tout support et facilement partageable. Ce site donne accès aux numéros précédents régulièrement mis à jour afin de proposer un contenu adapté aux évolutions de l’actualité.

Photo by  William Daniels. Des enfants de choeur lors de la préparation de la messe dominicale à l’église de Boali, où plusieurs centaines de musulmans menacés par des Anti-balakas se sont réfugiés, sous la protection du père Fagba.

*Contenus
France 24 Centrafrique, la Fracture, Reporters, Nicolas Germain, Roméo Langlois, Matthieu Mabin, Janvier 2014
RFI Mpoko, une vie de déplacée à Bangui, Grand Reportage, Laurent Correau, 20 juin 2014
NouvelObs.com Depuis l’aube, on se bat dans Bangui. On se tue, parfois entre voisins et À Bangui la coquette, on nous tue comme des animaux, Christophe Boltanski, décembre 2013

Rarement une visite de terrain au cours de mes huit années de mandat en tant que Haut Commissaire m’a causé une telle angoisse que mon récent voyage en République centrafricaine. J’ai été profondément choqué par la barbarie, la brutalité et l’inhumanité qui caractérisent la violence présente dans le pays.

António Guterres,
Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés
Conseil de sécurité, 6 mars 2014

William Daniels

Photo by  William Daniels. Des enfants peuls blessés sont gardés pas des soldats de la force internationale africaine de la MISCA. Des Anti-balakas ont attaqué leur village, tuant dix adultes et blessant beaucoup d’enfants.

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Aurélie Dubois

Aurélie Dubois : Voir peut-il rendre fou ? au 24Beaubourg

Cela fait pratiquement trente ans qu’Aurélie Dubois a entamé son parcours artistique, un parcours ...

CARRÉ SUR SEINE - Prix de la Ville de Boulogne Billancourt

Lectures de Portfolio à CARRÉ SUR SEINE avec des experts du monde de l’art

Fondations, galeristes, critiques d’art, collectionneurs, journalistes, curateurs, centres d'art, directeurs de festivals ...vous reçoivent ...