• Participez au sixMic Crowfunding !

Alex Ramires fait sa crise aux Blancs Manteaux !

Alex Ramires fait sa crise aux Blancs Manteaux !

Comédien et humoriste, c’est le théâtre des Blancs Manteaux qui a autorisé Alex Ramires à y faire sa crise ! Et quelle crise…. Alex se rebelle contre les verrines, les jouets pour filles qui puent la fraise, les clichés des comédies romantiques, les DJ de campagne, les types bourrés qui répètent 2 fois la même chose, et se transforme tour à tour en baby-sitter alcoolique ou en DJ philosophe, et d’autres personnages à la fois drôles, touchants, parfois même pathétiques comme cette improbable Tatie Martini , cette star de la téléréalité ou cette mère confrontée à son fils super héros, mais tous ont ce point commun d’être empreints de beaucoup d’humour, d’émotion et surtout d’être orchestrés avec le talent fou de ce jeune artiste.

C’est un One man show très personnel, un spectacle qui lui ressemble davantage et lui permet de s’amuser de ses angoisses et des nôtres, auquel nous convie Alex, dans lequel il prend le risque de paraitre moins sympathique qu’à son habitude, mais à la fois angoissé, râleur et immature.Alex a peur, peur de se prendre au sérieux en devenant un V.D.S.T, entendez un Vieux Dans Sa Tête, peur de s’engager et se déchaîne ainsi contre la vie de couple dont il dresse un tableau apocalyptique entre week end Bobo en roulotte et séance de psycho test à hauts risques.

Alex a aussi peur de vieillir et combat la maturité à travers sa piètre résistance à l’alcool, son goût immodéré pour rejouer les clips de R’n’b dés qu’il pousse la porte d’une boîte de nuit ou sa nostalgie des cours de recrée dont il nous fait découvrir la loi de la jungle. Ses qualités de comédien, Alex les a affichés dès l’âge de dix ans en commençant le théâtre d’improvisation et en jouant ses premiers sketchs. Il étudie ensuite à Lyon le cinéma et l’histoire de l’art tout en suivant des cours de café-théâtre, rejoint les rangs de la Ligue d’Improvisation LYonnaise (LILY) et se forme au Nombril du Monde. C’est alors qu’il fait la rencontre de Jocelyn Flipo qui lui écrira son premier One man show “Serial lover”. La porte des cafés théâtres lyonnais s’ouvre alors en grand, puis celle de l’émission « On n’demande qu’à en rire ».

Le succès est au rendez-vous. Au Festival d’Avignon d’abord, puis à Tournon et Dijon. Les récompenses se multiplient, sa notoriété de même et il fait les premières parties de Gad Elmaleh, Jeff Panacloc et Laurent Gerra. Depuis le début de l’année il s’est installé à Paris. Les téléspectateurs peuvent le découvrir dans “La Grosse Emission” sur la chaine Comédie+ et le voici sur les planches des Blancs Manteaux jusqu’au 2 avril 2016, où il chante, danse, enchaîne les personnages avec ce talent qui fait de lui l’humoriste à voir et à revoir, à écouter et à réécouter, pour se prendre une bonne dose de bonheur tout simplement.

Alex Ramires

Alex Ramires

Alex se rebelle ! Contre :

– Les verrines
– Les jouets pour filles qui puent la fraise
– Les clichés des comédies romantiques
– Les DJ de campagne
– Les types bourrés qui répètent 2 fois la même chose
– Les types bourrés qui répètent 2 fois la même chose
– Ceux qui ne prendront jamais le temps de lire ce résumé en entier !

Alex Ramirès : Le Couple

Théâtre Les Blancs Manteaux
15, rue des Blancs Manteaux 75004 Paris

http://www.blancsmanteaux.fr/

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Don Carlos à l'Opéra Bastille

Le Bristol Paris et Don Carlos de Verdi à l’Opéra Bastille

C'est l'événement marquant de la rentrée de l'Opéra Bastille avec la présentation du Don ...

bartabas

Bartabas : La Voie de l’écuyer

La Voie de l’écuyer, spectacle chorégraphié par Bartabas pour les écuyers de l’Académie du ...