• Soutenez artsixMic
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Africa Now aux Galeries Lafayette

Africa Now aux Galeries Lafayette

Africa Now : Art, mode, design, musique… L’Afrique créative est en pleine ébullition. Une effervescence culturelle qui transcende les frontières et raconte un monde en transformation.

Du 27 mars au 25 juin 2017, les Galeries Lafayette célèbrent le dynamisme de cette scène émergente avec Africa Now. Artistes et créateurs investissent l’ensemble des magasins, à travers des happenings, des conférences, des pop-up stores et des collections mode et maison exclusives. Africa Now veut être une manifestation joyeuse. Une célébration de la jeunesse qui crée aujourd’hui pour mieux inventer l’Afrique de demain. Le photographe Lakin Ogunbawo s’expose en vitrines, l’artiste Joël Andrianomearisoa s’installe sous la Coupole et la commissaire d’exposition Marie-Ann Yemsi invite une toute nouvelle génération d’artistes du continent africain à la Galerie des Galeries.

Lakin Ogunbanwo

Né en 1987 à Lagos, Lakin Ogunbanwo a d’abord étudié le droit à l’Université Babcok au Nigéria et à l’Université de Buckingham en Angleterre, avant de devenir photographe de mode en 2012 pour le New York Times, i-D ou GQ. Inspirés par la photographie de studio africaine des années 60 et 70, ses portraits ont une forte charge subversive. Derrière les jeux de couleurs et d’ombres, les drapés et les feuillages, chaque sujet sort définitivement du cadre. Pour Africa Now, il présente une série d’installations commissionnées, mise en images d’une Afrique multi-facettes. En détournant des objets fonctionnels, des textiles et des environnements urbains endémiques à Lagos, il impulse au quotidien une nouvelle vitalité.

Joël Andrianomearisoa

Né en 1977 à Antananarivo, Joël Andrianomearisoa se partage entre sa ville natale à Madagascar et la France à Paris et Magnat – l’Etrange. Reflet parfait de ce multi-culturalisme, son travail abat les barrières entre les disciplines. À la place? Il y a l’espace. Celui des performances, des vidéos, des corps en noir et blanc, des tapisseries et des papiers. Celui rempli par la sensualité et une certaine géométrie du plaisir. En écho à son exposition pour les Abattoirs, l’artiste Joël Andrianomearisoa, investit les vitrines du magasin Galeries Lafayette de Toulouse. Du musée au magasin et vice versa, il s’inspire et mixe les contextes et les univers créatifs.

Namsa Leuba

Née en Suisse en 1982, la jeune artiste d’origine guinéenne a étudié la photographie à l’ECAL, haute école d’art et de design à Lausanne. Collaboratrice pour i-D, Numéro, Interview, New York Magazine, elle remporte le premier prix au Planches Contact Festival de Deauville en 2010, ainsi que le Prix PhotoGlobal au Festival de la Photographie de Hyères en 2012.

DE L’AFRIQUE À L’EUROPE

Documentaire, mode, performance… Le travail de Namsa Leuba mélange les genres pour mieux examiner la représentation de l’identité africaine à travers le prisme de l’imaginaire occidental. Une mise en scène visuelle des symboles de son héritage culturel, des rituels et des cérémonies aux statuettes et aux masques. Accessoires, couleurs et gestes sont au cœur de cette réflexion anthropologique à l’esthétique inspirée par la mode et le design. Une interrogation contemporaine du fait et de la fiction, de l’action et de la représentation, du sacré et du profane.

Le JOUR QUI VIENT

Du 28 mars au 10 juin 2017, la Galerie des Galeries présente Le jour qui vient. Cette exposition, imaginée par Marie-Ann Yemsi, propose une rencontre avec une toute nouvelle génération d’artistes du continent africain et de ses diasporas, dont certains sont exposés pour la première fois en France. Artistes cosmopolites pleinement engagés dans le mouvement du monde, avec liberté et lucidité, ils jouent de multiples registres et investissent tout autant la peinture, le dessin, la vidéo, la photographie que la sculpture. Avec Igshaan Adams, ruby onyinyechi amanze, Clay Apenouvon, Yesmine Ben Khelil, Julien Creuzet, Frances Goodman, Bronwyn Katz, Lebohang Kganye, Banele Khoza, Lawrence Lemaoana, Mónica de Miranda, Turiya Magadlela, Mohau Modisakeng, Emeka Ogboh ou encore Moffat Takadiwa, ce voyage artistique à travers une création critique, dense et prometteuse invite à la métamorphose de notre regard, de nos perceptions. Sans constituer une cartographie de la création contemporaine du continent africain, l’exposition nous emmène dans une réalité faite de circulations: celles des idées, des cultures, des objets et des personnes à travers les migrations. Ainsi, les artistes nous donnent à voir leurs visions pour un monde tel qu’ils voudraient l’imaginer pour demain. Marie-Ann Yemsi est consultante culturelle et commissaire d’exposition indépendante. En 2005, elle fonde Agent Créatif(s) et oriente ses projets artistiques personnels vers la promotion des artistes émergents du continent africain et des diasporas. En 2015, son exposition Odyssées Africaines au Brass à Bruxelles convoquait l’Histoire et visait à explorer ses résonances dans les réalités contemporaines à travers les œuvres de 17 artistes originaires du sud-est africain. En 2017, Marie-Ann Yemsi est commissaire invitée de L’Afrique à l’honneur pour Art Paris Art Fair fin mars. Elle a été nommée commissaire de la 11e édition de la Biennale de Bamako – Rencontres africaines de la photographie en décembre.

L’EXPOSITION BEAUTIFUL AFRICA – DU 8 AVRIL AU 11 JUIN 2017 À LA GALERIE DU 5ème, MARSEILLE

L’exposition Beautiful Africa propose, à travers sa sélection d’œuvres, une promenade sur le continent africain. Cette invitation au voyage imaginée par la commissaire Lydie Marchi, fondatrice de la plateforme Hydrib à Marseille, s’appuie sur une sélection d’œuvres de 9 artistes qui vivent et travaillent entre l’Europe, les États-Unis et l’Afrique: Sammy Baloji, Yona Friedman et Denise Charvein, Eddy Kamuanga Ilunga, Kapwani Kiwanga, Abdoulaye Konaté, Namsa Leuba, Toufik Medjamia et Otobong Edet Nkanga.

AFRO STYLE
Imprimés façon wax, batik, kasaï et raphia… L’énergie de la mode africaine sur le Boulevard Haussmann.

Découvrez en exclusivité les lignes homme et femme influencées par les codes du style africain des créateurs KOCHÉ, JW ANDERSON, ATLEIN, GKERO, ROCHAS, N°21, MARCO DE VINCENZO, ISA ARFEN, WALTER VAN BEIRENDONCK. Pour l’opération, l’espace femme du 2e étage accueille en exclusivité CHÂTEAU ROUGE. Le label détourne l’habit traditionnel africain en wax et lui donne un esprit résolument urbain. Côté Homme, l’espace du 2e étage reçoit un pop-up store, LAURENCEAIRLINE, du 2 avril au 27 juin 2017: matières traditionnelles et techniques, coupes précises et fluides, vestiaire minimal et multiple… Des pièces pensées et fabriquées entre l’Europe et l’Afrique qui portent en elles l’âme du voyage.

Photos : NAMSA LEUBA

Le site des Galeries Lafayette : https://www.galerieslafayette.com/

africa now 2017
  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Pierre Bergé - Six siècles de littérature

Pierre Bergé se sépare de six siècles de littérature

Pierre Bergé a décidé de se séparer de sa bibliothèque personnelle et de se ...

japonais - coffret dvd japonais

Coffret l’âge d’or du cinéma japonais

Coordonné par Pascal-Alex Vincent, qui oeuvra pendant 12 ans à la réédition de grands ...