« A l’assaut » de la Forteresse royale de Chinon

Forteresse de Chinon

La nouvelle exposition de la Forteresse royale de Chinon
Parcours-Exposition 2017 : A l’assaut !

Si vous avez toujours eu un faible pour l’univers guerrier des grandes batailles du Moyen-Age, l’exposition « A l’assaut !» de la forteresse de Chinon est faite pour vous !
De gigantesques machines de jet et de spectaculaires bouches à feu sont à découvrir tout au long d’un parcours qui permet aussi de suivre l’évolution des techniques de sièges et des armes, de l’artillerie à trébuchet… jusqu’à l’invention de l’artillerie à poudre.

Grâce à Renaud Beffeyte, directeur d’Armédiéval et expert en ingénierie médiévale, les machines de guerre, installées pour la première fois dans la Forteresse, pourront être admirées via des reconstitutions grandeur nature. Il les a conçues après de longues années de recherches et d’archéologie expérimentale :

[vc_list icon= »no-icon » icon_color= »#dd9933″]
  • Toutes les machines de jet construites en bois sont des engins à balancier qui utilisent des contrepoids fixes ou mobiles (principe de la fronde) ;
  • Tous les modèles sont démontables et transportables. Les machines du Camp des Assaillants ont été réalisées au 1/3 de leur vraie grandeur, tandis que les autres machines (tour des Chiens, fond des fossés…) sont à taille réelle !
[/vc_list]

Les enfants pourront profiter d’un campement médiéval « Le Camp des Assaillants », spécialement installé à leur intention au sein du parc de la Forteresse royale de Chinon.

Ce camp de servants, d’archers et de fantassins, permettra aux enfants de découvrir les équipements militaires et de s’exercer au tir avec 3 machines de jet adaptées à leur taille. L’animation du « camp des assaillants » a lieu tous les jours pendant les vacances de Pâques, les week-ends pendant la période de mai à juin, et tous les jours entre juillet et août.

Située sur un éperon rocheux dominant la Vienne, à la croisée de trois provinces, l’Anjou, le Poitou et la Touraine, la Forteresse royale de Chinon occupe une place stratégique très convoitée depuis l’Antiquité. Depuis l’an 2000, le Conseil départemental de l’Indre-et-Loire, propriétaire du monument, a décidé de s’engager dans un vaste plan de restauration et de modernisation du lieu. La restructuration du site a permis de réintégrer le fort Saint-Georges à l’intérieur de l’enceinte de la forteresse. Le site de visite a ainsi été augmenté d’un tiers de sa superficie, tandis qu’un bâtiment contemporain a été construit pour abriter un espace d’accueil, une boutique et une salle d’exposition temporaire.

La Forteresse royale de Chinon offre aujourd’hui à ses visiteurs un nouveau parcours de visite agrémenté de nombreux dispositifs interactifs. Les logis royaux restaurés accueillent un parcours spectaculaire et un parcours muséographique. Des films sont projetés de manière originale et novatrice dans quatre salles dites d’immersion

Chacun des quatre films illustre une période clef de l’histoire de la forteresse à travers un grand personnage (Foulques IV, Henri II Plantagenêt, Philippe Auguste, Jeanne d’Arc et Charles VII). À la suite, deux salles sont consacrées à Jeanne d’Arc, à travers la mise en scène d’une collection d’objets d’arts originaux des XVIIIe, XIXe et XXe siècles (bronzes, statues, faïences, etc.). Les œuvres présentées mettent à l’honneur l’histoire du culte célébrant Jeanne d’Arc dans l’histoire française, jusqu’aux utilisations politiques qui en ont été faites, du nationalisme au féminisme. Les deux dernières salles du parcours sont consacrées à l’histoire de la forteresse, au travers des bornes multimédias et des collections archéologiques provenant des fouilles récentes. Des reconstitutions en 3D et des bancs sonores installés, dans le parc et dans les tours viennent compléter cet ensemble.

forteresse(2)

Campagne de financement participatif : un trébuchet pour la forteresse !

En plus des machines louées pour l’occasion, la Forteresse souhaite acquérir de manière pérenne l’un des trébuchets pédagogiques du camp des assaillants, réalisée au 1/3 de la taille réelle d’un trébuchet médiéval. Ce trébuchet constituera un support essentiel pour l’illustration de la guerre au Moyen-Âge.

Pour ce faire, le 8 avril 2017, une campagne de financement participatif a été lancée. Les personnes désireuses de participer à ce projet peuvent adresser leur don sur le site de financement participatif Dartagnans, première plateforme de crowdfunding pour les acteurs du patrimoine en France. Le projet y est présenté en détail tout comme les contreparties accordées en fonction de la participation. Si la collecte est dépassée, la forteresse fera l’acquisition d’un château/cible qui permettra aux enfants « d’assiéger » un château en bois, relevable.

Tags:

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité