• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

6ème édition du Festival de danse Traces Contemporaines

Traces Contemporaines
Traces Contemporaines – Copyright Laurent Philippe

Du 25 au 27 juillet 2013, le festival de danse Traces Contemporaines va faire danser la cité cadurcienne. Des spectacles, des stages de danse, des répétitions publiques, ainsi que des performances vont agiter l’Espace Caviole avec une programmation insolite déclinée sous 3 thématiques : Traces de rock et de Hip hop le 25 juillet, Traces de jeunes chorégraphes le 26 juillet et enfin racines et identités le 27 juillet. Cette 6ème édition sera très énergique et va marquer les esprits avec une affiche exceptionnelle : Hamid Ben Mahi est de nouveau le parrain de cette édition et présente sa dernière création « Apache » simplement sublime. Avec « Apache », le chorégraphe et danseur Hamid Ben Mahi ressuscite l’esprit d’Alain Bashung en composant des variations chorégraphiques à la fois sombres et sensuelles. un pari audacieux pour une création hors norme. Le miracle, car c’en est un, est d’avoir su mixer l’énergie électrique de la danse Hip hop avec les accents rock de « Madame rêve » ou de « Vertige de l’amour ». Yan Péchin, guitariste de Bashung, est sur scène, il réadapte en live les œuvres du grand maître, aux côtés de Bobby Jocky, bassiste tout aussi talentueux.

trACES DE JEunES CHorEgrAPHES :  Le festival de danse traces Contemporaines donne la parole à des compagnies de danse émergentes. Venir découvrir ces jeunes artistes engagés et pleins d’imagination et de fougue, c’est aussi s’ouvrir à des identités artistiques émergentes à travers cinq petites formes chorégraphiques de 20 minutes. Si le collectif ès sort le grand jeu dans une pièce décalée et pleine d’humour, c’est en solo que Jody Etienne danse sa rébellion dans une intimité explosive et intense. L’association lotoise Artefact réunit un groupe de danseurs amateurs du Département pour revisiter « triton » de Philippe Découflé. Cette œuvre attachante se joue de tous les clichés de la danse et du cirque pour tramer un hommage délicieusement nostalgique à la piste aux étoiles. La Cie cadurcienne il Y A présente une pièce intimiste sur la pulsion de vie qui nous met à l’épreuve, nous enracine et nous donne des ailes. Dans sa deuxième étape de travail, elle s’inspire de la numérologie vibratoire, pour traverser la symbolique de chaque nombre allant de 0 à 4. Enfin, avec « Expression Libre » Damien Launès a donné libre court à sa vision de la liberté dans un monde d’endoctrinement.

AVEC DAnSonS Sur LE PArViS DE L’HotEL DE ViLLE A 18H30, le festival décline trois rendez-vous insolites, poétiques et rythmés. Le jeudi 26 juillet, les danseurs de la compagnie Hors Série viennent à la rencontre des passants, des curieux, des touristes pour donner un avant-goût de leur personnalité et de leur identité artistique, avant de les découvrir le soir-même dans le spectacle événement « Apache». Le lendemain, la cie Empreintes présente un duo insolite entre une danseuse et une poubelle. Parfois clownesque, parfois tragique la chorégraphe et interprète Clémence Baubant installe un univers artistique savoureusement fantasque. Samedi 28 juillet, les danseurs Hip hop de la cie Engrenage et le collectif ès vont venir agiter l’espace publique pour un moment décalé.

  • Information sur le  festival de danse Traces Contemporaines :  www.tracescontemporaines.com
  • Espace Caviole : rue du Président Wilson – 46000 Cahors 
  • Voir les commentaires : (0)

Publicité