• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

5ème édition de DDESSINPARIS, DDESSIN-17- à l’Atelier Richelieu

DDESSIN 2017

DDESSINPARIS, DDESSIN {17}, investit de nouveau les 700 m2 sous verrières de l’Atelier Richelieu, du 24 au 26 mars 2017.

DDESSIN {17} accueillera cette année, une vingtaine de galeries françaises et étrangères, 3 solo shows, 5 artistes dans le Corner Illustrateurs, son coup de cœur ; présentera un projet spécifique mettant en exergue les liens existants entre le dessin d’artistes plasticiens et celui de bande dessinée ; proposera, en écho à SoBD 2016, un ensemble de travaux de 4 plasticiennes questionnant la notion de féminité ; s’interrogera sur le dessin à l’ère du numérique à travers une conférence ; et décernera 2 prix, tout en mettant à l’honneur le travail de l’artiste américaine Ashley Oubré, lauréate du Prix DDESSIN {16}. De nouvelles galeries font leur entrée sur le salon cette année : Anna Reverdy (Paris-Le Cap/Afrique du Sud), les Galerie Gratadou Intuiti (Paris), H Galerie (Paris), La Galerie (Lyon), et la maison de la plage (Tunis, Tunisie) ; tandis que l’on retrouvera la Galerie Céline Moine (Lyon), Creative Growth Art Center (Oakland, USA), les GALLERY MAISON D’ART (Tokyo, Japon), Galerie Jean Louis Ramand – Noorforart Contemporary (Aix-en-Provence/Paris), Galerie KO21 (Paris), LHOSTE Art Contemporain (Arles), LMS Gallery (Bruxelles, Belgique), Ozenne & Prazowski Gallery (Londres, GB), Phantom Projects Contemporary (Troyes), ainsi que (S)ITOR Curating differently (Paris), ayant déjà participé à DDESSINPARIS. Rendez-vous incontournable de la semaine du dessin à Paris,la 5ème édition de DDESSINPARIS, DDESSIN {17}, investira de nouveau les 700 m2 sous verrières de l’Atelier Richelieu, en plein cœur de la capitale, du 24 au 26 mars 2017.

François Andes, coup de cœur de DDESSIN {17}

François Andes est cette année le coup de cœur d’Eve de Medeiros, directrice fondatrice et co-directrice artistique du salon. L’artiste, né en 1969, vivant et travaillant dans le nord de la France, présentera une œuvre intitulée Les préparatifs, composée de 5 dessins du même format (75 x 224 cm). Ces dessins sont basés sur le principe technique du cadavre exquis : les traits du bord d’un dessin sont les points de départ d’un autre, qui se raccorde au premier et en est indépendant à la fois. Son travail prend comme source d’inspiration et de réflexion l’expérience d’un paysage sauvage et ses processus de transformation, en particulier la forêt primale ou ancienne comme lieu d’animalité potentielle. Ses réalisations posent la question anthropologique de notre relation à la nature et au monde spatial et temporel, celles de l’espace du paysage comme langage de l’absence et de la recherche de nos tentations.

Un projet spécifique entre dessin d’artistes plasticiens et dessin de bande dessinée

La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image (La Cité) et l’école européenne supérieure de l’image (éESI) d’Angoulême, l’Espace culturel Les Modillons – situé à côté d’Angoulême – et DDESSINPARIS ont souhaité s’associer afin de promouvoir les liens existants entre le dessin d’artistes plasticiens contemporains et celui de la bande dessinée. Les quatre partenaires ont conçu une manifestation intitulée « Passerelles », qui a démarré à l’automne 2016, proposant des actions à Angoulême et à Paris. DDESSIN {17} accueillera les travaux d’une sélection de jeunes artistes étudiants et d’auteurs installés à Angoulême. Tous abordent la bande dessinée et le dessin contemporain en questionnant le médium par le biais du crayonné ou du numérique.

Avec Alexandre Clérisse, Marie Deschamps, Sophie Guerrive, Jung-Hyoun Lee, Lola Lorente, Samuel Neuhardt, et les étudiants de l’ÉESI : Hao Deng, Denis Mello, Linda Tovar, Alexandre Turpault, et Victor von Boltenstern. Commissariat : Catherine Mallet

Photo : Ashley Oubré –  Beautiful nude albino, 2015 – Poudre de graphite et encre de chine 92 x 114 cm Courtesy de l’artiste et Ozenne & Prazowski Gallery – Prix DDESSIN {16}

Informations pratiques :

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Le Chalet du Lac

ça swingue, ça danse au Chalet du Lac

Si vous aimez danser sur des rythmes endiablés, si vous recherchez souvenirs et émotions, ...

Voyage en Méditerranée

Voyage en Méditerranée à la Mairie du Ve arrondissement

Roger de Montebello (peintures), Elisa Cornu, Audrey Martinet, Cindy Joos (photographies), Pascal Renaud et ...