0

5e édition de la Biennale de la Création des Arts décoratifs

Vittorio Serio – la ville vide

Toujours identique et à jamais différente, chaque édition repose sur les mêmes valeurs : la recherche de l’unique – aucune des créations présentées ne l’a été auparavant – la mise en avant du patrimoine français de demain et l’exigence de la nouveauté, de l’inédit.

La 5e édition, qui se tiendra du 15 au 30 septembre 2012 en l’Eglise Saint-Louis de la Salpêtrière est donc une nouvelle façon d’explorer les Arts décoratifs d’aujourd’hui et de demain. Une passerelle entre un savoir-faire séculaire et une réflexion de l’instant. Chacune des 23 créations sélectionnées pour 2012 contribue à une construction commune qu’est le patrimoine de demain des Arts Décoratifs.

Une Biennale à découvrir

Pour cette 5e édition, la Biennale de la Création des Arts décoratifs est particulièrement à la pointe de la découverte et de la pertinence. Manifeste vivant des Arts décoratifs, elle s’oppose à l’idée du sanctuaire et de la création figée. Pour Vittorio Serio, Président Fondateur de l’association L’EAC, organisatrice de l’événement : “la Biennale est un regard vers demain. Un espace associatif où, à travers les rencontres entre créateurs, collectionneurs, amateurs et simples visiteurs, s’inscrit une dynamique où chacun s’enrichit d’une histoire qui se construit”.

Pour la seconde fois, l’association L’EAC a retenu l’église Saint-Louis de la Salpêtrière pour tenir la Biennale de la Création des Arts décoratifs, ce choix n’est pas anodin. Prenant volontairement le contre-pied de la non-sanctuarisation des Arts décoratifs tel que l’exprime le Manifeste de la Biennale 2012, cet espace consacré (la messe y est célébrée) est sacralisé. C’est une friche nue, monacale, que les créateurs s’approprient l’espace d’un instant pour une scénographie qui met en lumière leurs œuvres par ce contraste. D’armoire en luminaire, de commode en console, du 15 au 30 septembre, l’église Saint-Louis de la Salpêtrière est le lieu où le mobilier fonctionnel et les Arts décoratifs conceptuels s’interpellent, s’entrelacent et se fondent en un ensemble cohérent.

Le reflet de l’exigence des 7 membres du Jury, professionnels du monde de l’Art, pour cette nouvelle édition 2012, est également la traduction d’une envie et d’un besoin d’expression contemporaine. De fait, la Biennale de la Création des Arts décoratifs repose sur un concept unique. Aucune des œuvres présentées ne doit avoir été précédemment exposée. Elles ont été sélectionnées sur appel à projets, mi-2011, laissant ainsi aux 25 créateurs retenus, une année pour exprimer leur idée.

Des événements dans l’événement…

Un partenariat avec les Ateliers d’Art de France : Pour la première fois, la Biennale accueille une œuvre d’exception intégrant les métiers d’art de manière particulièrement innovante et moderne. La Biennale accueille « Raku Punk », une œuvre d’exception réalisée par Jean-François Bourlard, céramiste et lauréat du Prix « l’œuvre » de la Fondation Ateliers d’Art de France.

François Bourlard assemblera in situ, sous les yeux des visiteurs de la Biennale, les quelque mille éléments de cette œuvre monumentale et la dévoilera au public. Créée en 2011 sous l’égide de la Fondation du Patrimoine, la Fondation Ateliers d’Art de France a pour objet la promotion et le développement des métiers d’art.

En parallèle de cette performance, de nombreux événements se dérouleront à l’occasion de la Biennale aux abords et au sein de l’Eglise Saint-Louis de la Salpêtrière : la Fête de la Gastronomie, les 400 ans de la Pitié

En partenariat avec l’Institut Supérieur des Métiers (ISM) et dans le cadre de la Fête de la Gastronomie, le 22 septembre, les Entreprises du Patrimoine Vivant seront mises en lumière.

La célébration des 400 ans de la Pitié-Salpêtrière se déroulera les 15 et 16 septembre 2012. De la découverte du patrimoine architecturale du plus grand site hospitalo-universitaire de France à l’exposition des sculptures monumentales de Roger Vene, cet anniversaire se clôturera par un concert au cœur de la Biennale, le dimanche 16 septembre à 17h30, une occasion unique faire vivre les œuvres de la Biennale au son des grandes orgues de l’église Saint-Louis de la Salpêtrière.

Au-delà des œuvres en elles-mêmes, la 5e édition de la Biennale de la Création des Arts décoratifs se veut être un lieu de rencontre et d’échanges avec un public varié, mais avant tout une découverte du Patrimoine de demain.

Ils font la Biennale de la Création des Arts décoratifs 2012 :

Erwan Boulloud, Yohan Claerbout, Jérôme Cordié, Pauline Couble, Nicolas Desbons, Eric de Dormael, Eric Dziedzic, Matthieu Fiat, François Germain, Paul Hoffmann, Bernard Mauffret, Roland Mellan, Claude Nicolet, Geoffroy Nicolet, Alain Persouyre, Guillaume Piéchaud, Marc Raimbault, Chantal Saccomanno et Olivier Dayot, Vittorio Serio, Monique et Georges Stahl, Lionel Tonda, Rémi Tran Dinh et Charles Zanon.

  • Biennale du 15 au 30 septembre 2012

Eglise Saint Louis de la Salpétrière

  • 47 boulevard de l’Hôpital
  • 75013 PARIS

 

Partager :
  • googleplus
  • linkedin
  • rss
  • pinterest
  • mail

Rédigé par : admin

artsixMic l'information en continu

Ne manquez plus notre Newsletter !