Politique
0

4 candidats ont la possibilité de se qualifier pour le second tour de la présidentielle

4 candidats ont la possibilité de se qualifier pour le second tour de la présidentielle

François Fillon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon – ont la possibilité de se qualifier pour le second tour  de la présidentielle ! 

A quelques jours du premier tour de scrutin, dimanche 23 avril, quatre candidats – François Fillon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon – ont la possibilité de se qualifier pour le second tour. Tel est le principal enseignement de la dernière enquête réalisée par Ipsos-Sopra Steria pour Le Monde auprès d’un échantillon de 1 509 personnes inscrites sur les listes électorales (dont 927 certaines d’aller voter et exprimant une intention de vote) interrogées par Internet les 12 et 13 avril. Un second tour Le Pen – Mélenchon, un face à face Fillon-Macron, un duel Fillon Le Pen ou un affrontement Macron-Mélenchon… À moins de dix jours du premier tour de la présidentielle, le degré d’indécision des Français autorisent véritablement et désormais tous les scénarios possibles. En perte de vitesse, Emmanuel Macron et Marine Le Pen qui décrochent de 2 points à 22% d’intentions de vote, par contre un Jean-Luc Mélenchon, qui grimpe dans le même temps de 1,5 point à 20% d’intentions de vote, tandis que François Fillon remonte à 19% (+1 point). Même si l’indécision d’une partie de l’électorat reste élevée, la part des personnes se déclarant sûres de leur choix de vote progresse : ils sont aujourd’hui 66% (+6 par rapport à notre précédente mesure réalisée du 7 au 9 avril) à considérer que leur choix est définitif (34 % pouvant encore changer d’avis). Dans le détail, cette fermeté du choix est plus élevée au sein des électorats de Marine Le Pen et de François Fillon qu’au sein de ceux d’Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon.

La tentation de l’abstention reste forte : seulement 2 Français sur 3 inscrits sur les listes électorales sont aujourd’hui certains d’aller voter le 23 avril (pour une participation nettement supérieure en 2012 et en 2007). Les personnes tentées par l’abstention invoquent avant tout le sentiment de déception que leur inspirent les hommes et les femmes politiques et le fait qu’ils ne croient plus en eux.

Au 2nd tour, la dynamique des reports des voix est favorable à E. Macron. Les électeurs de B. Hamon au 1er tour se reporteraient massivement sur lui. En revanche, un peu moins de la moitié des électeurs de JL Mélenchon se tourneraient vers lui (47%, la même proportion se retranchant dans l’abstention). Les reports éventuels des électeurs de F. Fillon seraient plus partagés : 42 % en faveur d’E. Macron, 26% en faveur de M. Le Pen et 32% s’abstenant.

La campagne électorale suscite majoritairement des évocations négatives (déception, dégoût, voire colère). Par ailleurs, elle n’a pas permis à une large majorité de Français d’apprendre grand-chose sur les programmes et les personnalités des candidats (64%).

Nouveau signe de la dynamique dont bénéficie J.-L. Mélenchon, c’est lui qui semble faire la meilleure campagne (74%), devant E. Macron (59%) et M. Le Pen (55%), cette perception étant majoritairement négative pour B. Hamon et F. Fillon.

J.-L. Mélenchon est parmi les principaux candidats celui qui semble le plus à même de réduire les inégalités sociales, de moraliser la vie politique, de défendre l’environnement, d’augmenter le pouvoir d’achat et de garantir l’avenir du système de retraite.  E. Macron est celui qui est jugé le plus à même d’incarner la France dans le monde, d’assurer la cohésion nationale et de lutter contre le chômage. Enfin, c’est M. Le Pen qui est perçue comme la plus à même d’apporter les bonnes solutions en matière d’immigration et de lutter contre l’insécurité. ( source Ipsos-Sopra Steria)

Photo : Image extraite du sondage

Les rapports de force et l'état d'esprit des Français à 10 jours du 1er tour de la Présidentielle

Le rapport de forces et l'etat d'esprit des français à 2 semaines du premier tour de l'election presidentielle

Partager :
  • googleplus
  • linkedin
  • rss
  • pinterest
  • mail

Rédigé par : Jean Marc Lebeaupin

Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

artsixMic l'information en continu

Ne manquez plus notre Newsletter !