• Soutenez artsixMic
  • Aidez-nous à bouger les choses !

27e édition du Festival Ciné Junior du 25 janvier au 7 février 2017

Ciné Junior 2017

27e édition du Festival Ciné Junior ! Le festival aura lieu du 25 janvier au 7 février 2017 dans 44 lieux d’ile-de-France. Au total, plus de 450 séances dans 31 villes !

Ciné Junior se déroulera cette année du 25 janvier au 7 février 2017. Les films proposés tant en compétition que dans les autres sections du festival (thématique, hommage, programmes de courts-métrages, documentaires…) sont sélectionnés collectivement, tout au long de lʼannée par les équipes des salles partenaires et lʼéquipe du festival. Ces choix artistiques, collectivement assumés, permettent de confronter les pratiques dʼactions culturelles et de préparer très en amont lʼaccueil et lʼaccompagnement des films.

Le Festival Ciné Junior a pour ambition de permettre aux enfants et adolescents du département de découvrir des films français et étrangers de qualité (des inédits ou des œuvres plus anciennes dont les cinémas ne peuvent plus disposer facilement) et d’aider concrètement la diffusion des films pouvant participer à un véritable éveil artistique du jeune public. Ciné Junior propose une programmation pour les enfants de 3 à 15 ans. Si lʼessentiel de son public est plutôt constitué par les enfants de 3 à 10 ans, le festival renforce chaque année son action envers les collégiens.

Le dispositif mis en place avec les scolaires permet de toucher les jeunes des quartiers défavorisés du Val-de-Marne pour lesquels lʼaccès à la culture cinématographique nʼest pas systématique. Au travers de la programmation et des ateliers, Cinéma Public souhaite pérenniser sa mission de formation et de sensibilisation à lʼart cinématographique et accroître la participation des élèves de collège. En effet, cette tranche dʼâge est la plus exposée au médium télévisuel, aux jeux vidéo, à Internet, et à des émissions toujours extrêmement formatées. Ciné Junior, en leur proposant des films exigeants, avec une réelle démarche artistique, leur permet de découvrir le cinéma en tant quʼart. Or lʼexpérience artistique donne davantage de liberté de penser et permet une construction de la personnalité plus féconde et ouverte sur le monde.

Une partie du public du festival voit les films pendant le temps scolaire, cʼest-à-dire accompagnée par leurs enseignants. Dès lors, chaque année, la dimension pédagogique du festival et lʼaccompagnement des oeuvres sont davantage développés. Nombreux sont les enseignants qui prolongent la vision du film en salle par un travail en classe avec analyse de séquences, travail sur le scénario, sur les personnages etc.

Si le plaisir de découvrir un film est immédiat, l’accès aux spécificités du langage cinématographique ne peut être spontané. Ciné Junior entend faciliter l’accès du jeune public à la culture cinématographique et pour cela met en place différents type dʼoutils : fiches pédagogiques, ateliers de pratique et interventions de professionnels.

La compétition internationale de longs et de courts métrages :

La compétition se compose de 7 longs métrages venant des quatre coins du monde et totalement inédits en France. Le Grand Prix Ciné Junior est une aide à la distribution dʼune valeur de 8000 euros dotée par le festival, et dʼune aide à la production dʼune valeur de 2300 euros dotée par Titra/TVS. Les longs métrages sélectionnés concourent par ailleurs pour le Prix CICAE, le Prix du Grain à Démoudre et les Prix des collégiens.

La compétition se compose au total de trois programmes de courts métrages venant des quatre coins du monde et dont la plupart seront inédits en France. Ils sont répartis par tranche dʼâge de la façon suivante : 3/6 ans, 7/10 ans, 11 ans et plus. Une sélection de courts métrages récents venant des quatre coins du monde. Au programme, des films audacieux et éclectiques, des techniques dʼanimation variées et des fictions. Le meilleur de la production récente ! Les jeunes spectateurs sont invités à voter à lʼissue de la séance pour remettre le Prix du Public et deviennent alors jurés dʼun jour.

Rencontre avec les professionnels :

Lʼéquipe de Ciné Junior invite entre autres chaque année des réalisateurs, acteurs, critiques et intervenants sur les séances du festival. Pour renforcer lʼaccompagnement autour des films, le festival propose aux salles partenaires dʼorganiser des rencontres et discussions autour des films avec des critiques ou professionnels du cinéma, souvent rédacteurs de la fiche pédagogique du film en question. Les intervenants présentent les films en début de séance et animent une discussion avec le public à lʼissue de la projection. Ainsi, lors de la précédente édition en 2015, une trentaine de séances ont donc été suivies de débats entre le public et les professionnels du cinéma.

Aide à la diffusion :

Ciné Junior attache une importance toute particulière à la diffusion des films après le festival. Les films en compétition internationale sont traditionnellement des longs métrages de fiction inédits et issus de productions indépendantes. Le lauréat du Prix Ciné Junior se voit attribuer une aide à la distribution de 8 000 euros. Tous les films primés à ce jour ont pu bénéficier dʼune exploitation commerciale. Le festival devient donc autant un lieu de découvertes cinéphiles quʼun marché potentiel du film jeune public. Dʼautre part, lorsquʼil nʼexiste pas de copie sous-titrée français, le festival prend en charge les travaux de traduction et de laboratoire, coûteux en temps et en énergie, pratique qui reste exceptionnelle dans le réseau français des rencontres cinématographiques, mais qui se révèle incontournable pour un festival décentralisé dans 38 lieux qui est dans lʼimpossibilité de se contenter dʼun sur-titrage électronique.

Les chiffres :

44 lieux impliqués :
– Dans le Val-de-Marne : 19 villes, 22 salles de cinémas et 10 médiathèques
– En Ile-de-France : 12 salles de cinéma en « hors les murs »
– 32 000 entrées en 2015
– 450 séances
– Une centaine de films.

Informations pratiques :

Association Cinéma Public
52 rue Joseph de Maistre
75018 Paris

https://www.cinemapublic.org

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Reuil-Malmaison, : festival du film d’aujourd’hui

Reuil-Malmaison présente sa 2ème édition du Festival du Film d’Aujourd’hui

La ville de Reuil-Malmaison, à travers son festival du film d’aujourd’hui, cherche à éduquer ...

Valérian et la Cité des milles planètes

Luc Besson, Valérian et la Cité des milles planètes

Demain jour de gloire pour Luc Besson et la sortie de « Valérian et la Cité ...

Exodus: Gods And Kings

Exodus: Gods And Kings, le film à éviter absolument !

Jamais un film de Ridley Scott ne fut aussi, navrant, ennuyant, inutile, une vraie ...