• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

16e Festival du court-métrage de Fréjus

Festival du court-métrage de Fréjus

La 16e édition du Festival du Court-Métrage de Fréjus organisé par l’Office de Tourisme, en partenariat avec l’Agence du Court-Métrage, le magazine BREF, le soutien du Conseil général du Var et de nombreux partenaires, se déroulera du 09 au 12 Janvier 2013.

Depuis sa création, en 1995, Fréjus poursuit un même objectif : proposer des espaces de rencontre et d’échange chaleureux et conviviaux, entre le public, les créations et les professionnels. Grâce à la magie du 7ème Art, quatre journées sont entièrement dédiées au cinéma avec des projections gratuites, des expositions, des ateliers… Le Festival connaît un succès grandissant auprès de toutes les classes d’âge, reflet du travail de terrain mené depuis plusieurs années. Près de 3 000 personnes, de tous âges confondus, ont assisté à l’édition 2012 Le Festival de Fréjus élargit ses horizons et vous invite en 2013 à un périple au coeur de la création cinématographique contemporaine.

Une nouvelle fois, il investit les quatre coins de la Ville, pour aller à la rencontre de tous. Ainsi, au coeur d’une programmation où chaque jour correspond à un évènement original dans un lieu particulier, le 7ème art sera célébré à Fréjus avec un projet culturel fédérateur, englobant et transdisciplinaire, autour d’un thème qui est, pour 2013, « Le jour ou tout a basculé».

Le jury, présidé par Daniel PREVOST et composé de personnalités du monde du cinéma, décernera le Prix de la Ville et le Prix spécial du Jury pour chaque sélection. Les spectateurs auront toujours la possibilité de voter pour attribuer le Prix du Public. Catalyseur, le Festival s’étoffe d’un nouveau prix « Forum Julii » remis par les jeunes collégiens et lycées de l’agglomération tandis que l’expérience de la soirée italienne en version originale sous-titrée, en collaboration avec le Club Italianiste de Provence et le Cinéma Le Vox, est reconduite.

Nathalie Eno : SÉQUENCES INTEMPORELLES…

Une invitation à découvrir l’envers du décor, à passer derrière la caméra pour entr’apercevoir et dévoiler un peu du mystère de la fabrication d’un film …

Le photographe de plateau doit s’adapter, composer, anticiper, parfois se restreindre ou s’imposer, dans une succession de situations, les plans tournés, qui n’ont pas été conçues spécialement pour lui, mais pour la caméra en mouvement. Il s’agit de capter la fraction de seconde pendant laquelle les gestes, les expressions et le cadrage se conjuguent harmonieusement. On retrouve alors, dans un cadre extrêmement étroit les conditions du reportage, le choix de l’instant. Hors champs, le photographe de plateau peut parfois capter au hasard d’un instant fugace, une émotion, une attitude, non retenues par le réalisateur mais qui feront vivre la légende du 7e art. La photographie sert alors le cinéma, le cinéma se sert de la photographie. « Partout je me fais oublier, je disparais dans mes photos » Cette citation d’Edouard Boubat fait écho à ce que ressent Nathalie Eno sur les plateaux de cinéma qu’elle côtoie depuis 25 ans. Être aux aguets, disponible pour aimer et saisir l’invisible qui n’existera plus. Photographe de presse au magazine Première, à Sygma puis à l’agence Handk, elle a travaillé jusqu’à ce jour sur une soixantaine de films comme photographe de plateau.

Nathalie dont le nom s’écrivait alors Heneauts, a commencé sa carrière de photographe dans le milieu des années 80. Elle intègre l’agence Sygma en 1987 et travaille entre autres pour les magazines Première, Marie Claire, Photo Magazine ou Gala. Elle réalise alors des reportages sur des tournages et des séries de portraits dont certains font la « Une » de Première. Puis, tout en continuant à travailler pour la presse, elle intègre des équipes de film en tant que photographe de plateau. Nathalie Eno poursuit donc sa carrière de photographe en travaillant à la fois comme reporter et pour la production des films.

La nature même du métier de photographe implique la production de nombreuses images. Le rapport entre les prises de vues qui sont sélectionnées, éditées et l’ensemble de ce qui a été produit peut être un indicateur important. La photographie étant un outil de communication, la plupart des documents sont manipulés, comparés, triés, déclassés, annotés. En 2009 Nathalie Eno confiait ses archives de photographe couvrant plus de 25 ans d’expérience sur des plateaux de cinéma à la Cinémathèque Française. Les documents qui composent ce fonds sont le résultat de ce travail et la nature des photos permettent de mieux comprendre les règles, les usages, les codes en vigueur dans ces métiers de la photographie liés au cinéma. Le contexte de la prise de vue, c’est-àdire connaître le commanditaire des photographies ou du reportage, est important afin de ne pas mal interpréter les documents que nous avons entre les mains. Lorsque le photographe travaille pour la presse, il n’est présent que quelques jours sur le tournage et son reportage doit refléter l’ambiance du tournage, montrer l’envers du décor : le sujet de son reportage est le tournage du film. A contrario, le travail du photographe de plateau est de rendre compte de ce que le film sera une fois tourné, il doit s’approcher au plus près de l’image du film.

Le travail photographique de Nathalie Eno amène à s’intéresser à la sociologie des métiers de la communication, à l’impact des nouvelles technologies sur les métiers traditionnels de la photographie, à l’évolution des métiers du cinéma ou encore à l’image des stars véhiculées au travers des portraits.

  • Exposition du 13 janvier au 3 mars 2013
  • Entrée libre – (Tous les jours 14h00 – 17h00, sauf mardis)

16e Festival du court-métrage de Fréjus

  • Mercredi 09/01 >> Ateliers découverte – Collèges et lycées
  • Jeudi 10/01 >> Soirée italienne en version originale sous-titrée – Cinéma Le Vox
  • Vendredi 11/01 >> 2 sélections en compétitions officielles – Théâtre Le Forum
  • Samedi 12/01 >> Exposition de photographies – Villa Aurélienne de Nathalie ENO
  • Retrouvez toute l’actualité du Festival du Court-Métrage sur www.frejus.fr
Nathalie ENO
Photo de Nathalie ENO

 

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité