15ème édition de Jardin des Arts : l’Exposition d’art monumental !

Jardin des Arts 2017

Jardin des Arts : Inviter l’art monumental et contemporain dans un parc privé et le rendre accessible à tous, c’est le pari audacieux et précurseur qu’a pris l’association « Les Entrepreneurs Mécènes ».

C’est toujours dans le but d’Inviter l’art monumental et contemporain dans un parc privé tout en le rendant accessible à tous, que l’association Les Entrepreneurs Mécènes organise pour la quinzième année consécutive et sous le signe de l’Art in situ, art en nature et art environnemental, l’exposition d’art monumental « Jardin des Arts », au sein des 5 hectares du parc d’Ar Milin’ à Châteaubourg, où neuf artistes ont été invités en résidence afin d’y préparer une installation spécialement conçue pour cette occasion. Les 9 artistes en résidence résideront à Châteaubourg, dans le parc d’Ar Milin’ mais aussi dans la ville, pour réaliser leur œuvre qui entrera en résonnance avec son lieu d’accueil, la mairie s’associant à nouveau à l’initiative de l’association pour accueillir trois d’entre eux.

Pourront ainsi être admirées au sein du parc les installations de :

Véronique BOULDE : NOSE Nord Ouest Sud Est. NOSE présente la construction symbolique d’une rose des vents à huit branches. Sa position dans l’espace correspond à l’orientation des points cardinaux. Des « pétales » constituent le corps de l’oeuvre, qui sous l’influence de l’air forme un mouvement

Mike CHAUVEL : STRUCTURE. Création forcément In Situ, l’environnement devient une « toile vierge », un espace qu’il faut apprivoiser et avec lequel il faut jouer pour permettre une symbiose avec la structure-organisme. Il faut recréer un espace dans l’espace…

Pascale PLANCHE : ITINERANCE. L’installation « Itinérance », aux évocations multiples, se prête à l’imagination du spectateur. Voyage, parcours nomade, elle dialogue avec le paysage du parc, elle y puise son inspiration. C’est peut être le passage de l’air et du vent, modulé par les reliefs du paysage, ou bien la trace impalpable du vol des hirondelles, à moins que ce ne soit l’ondulation d’une chevelure…

Les FUJAK : MOULIN CHROMATIQUE. Perçu de loin, le moulin chromatique apparaît comme un grand bosquet de bois colorés. L’effet de tourbillon visuel fait penser au mécanisme d’un moulin et les couleurs pures du centre s’éclaircissent peu à peu, nous rappelant cette étrange loi de la physique optique : toutes les couleurs mélangées donnent du blanc.

Dimitri XENAKIS : SONGE DE PÊCHEUR. Le songe du pêcheur fait suite à une série de travaux sur la couleur, le graphisme, le paysage et la lumière. Le procédé très simple consiste à agrandir un objet usuel. C’est une invitation à la rêverie qui utilise des phénomènes de reflets, dédoublements d’image, oscillations, dérives…

LEB : TOTEMS EN FOLIE. composé de 6 sculptures : H.L.M., la nuit – Je te donne, tu me donnes – Shivine – La pêche miraculeuse – Dames aux oiseaux – Tout autour de la terre

Et au cœur de la ville de Châteaubourg :

JM BOURASSEAU : VIENS ! Un pont de bois et de métal entre les 2 berges de la Vilaine. Une oeuvre monumentale comme une invitation à l’Etre aimé… Deux personnages, sur un pont suspendu vont, mains tendues l’un vers l’autre. Le pont semble fragile et peu rassurant mais il invite au passage. Ce « Viens » résonne aussi comme un espoir, une invitation pour une vie meilleure…

Franck K : PSYCHÉS. Des jeux de perception qui donnent différentes visions de l’ensemble du site. La lumière, le mouvement et les œuvres modifient ainsi le ressenti de l‘œuvre Psychés et de son environnement… Apparitions, disparitions, métamorphoses…

Angela KORNIE : SILLAGE. « Sillage » trace une longue horizontale à travers le paysage pour se frayer un chemin à travers champs. De là s’élèvent une multitude de lignes fines qui s’accumulent pour mieux rythmer l’espace. De l’oscillation, résulte une impression vibratile et mouvante, une sorte de frémissement, comme le souffle du vent sur les herbes folles.

Convivial, unique et ludique, cela fait quinze ans que le succès est au rendez-vous de Jardin des Arts, quinze ans au cours desquels plus de 250 œuvres et 90 artistes venus d’horizons très différents et de renommée internationale ou plus confidentielle se sont succédés, tous ayant en commun l’envie de partager une aventure artistique unique à la fois riche, simple et généreuse. Venez à la découverte pendant 5 mois d’une quinzaine d’œuvres : sculptures, installations… pour vous laisser surprendre par l’extraordinaire créativité de nouveaux artistes, d’appréhender l’art contemporain d’une façon nouvelle et accessible, d’acquérir une œuvre ou de flâner tout simplement…!

Jardin des Arts vous accueille dans le parc d’Ar Milin’ (Moulin en breton), situé à 20 km de Rennes, enlacé par la rivière, et où se conjuguent pièces d’eau, jardin aquatique et arboretum, riche de 100 essences et espèces d’arbres, sculpté au fil des décennies par des paysagistes de renom comme François Riscle, Erwan Tymen, Jean-Pierre Benet. Comme chaque année, les œuvres des enfants de six classes, six écoles du territoire, seront également exposées dans le parc, comme de véritables artistes.

Informations pratiques :

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

L'Inca et le Conquistador - Musée du Quai Branly

L’Inca et le Conquistador s’installent pour l’été au Musée du Quai Branly

Les deux principaux protagonistes de la conquête du Pérou , le souverain inca Atahualpa ...

La Nuit Des Idées

La Nuit Des Idées : Penser le monde de demain !

C'est à l’initiative du ministre des Affaires étrangères et du Développement international, Monsieur Laurent ...

musée du Duomo de Florence

Le nouveau musée du Duomo de Florence

Après deux ans de travaux de rénovation et 45 millions d’euros, les derniers jours ...