• Participez au sixMic Crowfunding !

14ème édition du Festival des Arts Burlesques de Saint-Etienne

Arts Burlesques

Auprès d’un public éloigné Le Festival des Arts Burlesques œuvre contre la fracture sociale. Culture en prison, action en milieu hospitalier, accompagnement éducatif à l’école, sont autant de missions menées à bien chaque année, grâce au seul théâtre en France construit avec les habitants à partir d’un budget participatif.

C’est le Nouveau Théâtre Beaulieu, association d’éducation populaire implantée à St Etienne dans un quartier dit « prioritaire ». qui organisera en février prochain la 14ème édition du Festival des Arts Burlesques de Saint-Étienne.

Le Nouveau Théâtre Beaulieu offre aux habitants une ouverture sur le monde grâce à la culture et aux pratiques artistiques qu’il souhaite rendre accessible à tous. Pour démocratiser la culture, le Nouveau Théâtre Beaulieu s’adresse principalement aux jeunes. Ainsi, la création d’un théâtre pour l’Enfance a été mis en place, afin que les enfants, dès leur plus jeune âge, puissent être sensibilisés au spectacle vivant. Le théâtre Enfance Jeunesse (du 11 octobre au 13 avril 2017) a été également encouragé, reposant sur la résidence et la coproduction d’une quarantaine de compagnies composées d’artistes et de comédiens professionnels. Par l’essor culturel qu’il insuffle à sa ville et ses nombreuses actions, dont notamment une saison tout public ouvert à chacun, le Nouveau Théâtre Beaulieu fait chaque année briller St Etienne à l’échelle nationale. Mais démocratiser la culture serait impossible si celle-ci n’allait pas au devant des publics dits « empêchés », c’est-à-dire ceux faisant l’objet d’hospitalisation, de détention et d’incarcération.

Ainsi, le projet « Tous Designer » consiste à créer une oeuvre d’art participative dans le quartier avec les habitants, des détenus de la Maison d’Arrêt de la Talaudiére, des centres sociaux. Cette action rentrera dans le « IN » de la Biennale International de Design de Saint Etienne en mars 2017. Les publics de quartier dits « sensibles » sont bien évidement au coeur de ces actions, notamment les adolescents et les mères célibataires pour lesquelles un projet d’ateliers d’écriture et de théâtre est actuellement en cours d’élaboration.

La culture veut rapprocher tous les publics y compris les personnes âgées ou ayant développés des difficultés spécifiques, une population hétéroclite, sans distinction d’âge, ou de situation. C’est pourquoi le Nouveau Théâtre Beaulieu s’appuie sur l’interaction avec les publics, et en particulier avec les publics souvent exclus du champ culturel. Ainsi, de nombreux ateliers sont mis sur pied tels la création d’un magazine encadré par un journaliste et un graphiste professionnel permettant aux jeunes (14-18 ans) de participer à l’élaboration d’un projet commun par le biais de rencontres et interviews d’artistes, leur journal étant ensuite distribué et diffusé tous les jours pendant le festival sur la chaine locale « TL7 ».

Un grand carnaval est organisé dans les quartiers Sud Est de Saint Etienne, et en amont du défilé des initiations aux arts du cirque ont lieux dans les centres sociaux pour faire découvrir aux enfants et adolescents une pratique culturelle. Toutes ces actions de médiation culturelle touchent 17 000 usagers dont 14 000 spectateurs et grâce au Nouveau Théâtre Beaulieu, la culture est créatrice de moments festifs, fraternels et conviviaux.

A l’affiche : 

Cette 14 ème édition fait la part belle aux humoristes féminines puisque Anne Roumanoff (qui en est aussi la Marraine), Biyouna , Antonia ou encore Claudia Tagbo seront présentes du 24 février au 04 mars à Saint – Etienne. À elles viendront se joindre les noms incontournables de l’humour français à l’image de Christophe Alévèque, Didier Bénureau, Bruno Salomone, Régis Mailhot, Baptiste Lecaplain et du Comte de Bouderbala , … Comme chaque année, la nouvelle scène aura également toute sa place à l’affiche du FAB qui accueillera Alex Vizorek, Alban Ivanov, Kyan Khojandi au côté de la fine fleur du burlesque féminin : toutes droit venues d’Espagne et pour la première fois dans un festival Rhône – Alpes Auvergne les Stradivarias viendront faire leur show. Également programmée pour l’occasion, la comédie à succès « Et pendant ce temps Simone Veille » avec Trinidad, Serena Reinaldi, Agnès Bove, Fabienne Chandat. Enfin, le québecois Alain Choquette sera également de la partie ainsi que les imitations de Marc – Antoine Lebret et la comédie des stéphanois de Salon Marengo et de Full Métal Molière (Pierre – Emmanuel Barré, Bruno Hansler et Sébastien Chartier, … ). Au total, plus de 50 artistes se produiront dans plus de 10 lieux de l’agglomération devenue le repère du comique et du burlesque en France .

Informations pratiques :

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Victoria’s Secret - Défilé 2016 à Paris

les mannequins de Victoria’s Secret pour le défilé 2016 sont à Paris

Ce week-end, la ville lumière a vu débarquer les mannequins de Victoria’s Secret pour ...

Salon patrimoine culturel

Le Salon du Patrimoine Culturel 2014

Le Carrousel du Louvre accueillera, à son habitude, du 6 au 9 novembre prochain ...