120 caricatures d’actualité pour Ceci n’est pas l’Europe !

120 caricatures © Rousso (France) / Cartooning for Peace

120 caricatures d’actualité ! « A l’heure où l’Union européenne – cette construction pacifique unique dans l’histoire – se doit d’accueillir un afflux de réfugiés fuyant la pauvreté, la barbarie ou la guerre, et alors qu’elle est elle-même en pleine crise identitaire, une centaine de petits dessins vont tenter de brosser une dizaine de grands desseins qui agitent le vieux continent. » Nicolas Vadot

Offrir aux citoyens une approche différente sur les défis et les enjeux européens, en particulier l’extrémisme, les migrants, les conséquences de la crise économique, le populisme ou encore le repli nationaliste. En 120 dessins, c’est le regard de 52 caricaturistes provenant de 29 pays d’Europe ou d’ailleurs qui est ainsi présenté à Mons, Capitale européenne de la culture en 2015. Organisée en dix chapitres, elle aborde des thématiques aussi variées que l’ascension inquiétante des mouvements extrémistes, la problématique des migrants, les conséquences de la crise économique, la recrudescence des discours populistes, ou la multiplication des replis nationalistes.

A travers l’humour, l’ironie ou l’émotion, venez découvrir les regards portés par ces caricaturistes sur notre société pas si pacifique que cela.  » Il est permis de ne pas être d’accord « , concèdent Vadot et Plantu, puis Plantu qui  poursuit « Un jour, un dessin sur Benoît XVI a suscité 30.000 mails de lecteurs à la rédaction du Monde. On a accepté les confrontations de points de vue… puis, nombre de lecteurs m’ont écrit qu’ils me pardonnaient. » 

« A l’heure où l’Union européenne – cette construction pacifique unique dans l’histoire – se doit d’accueillir un afflux de réfugiés fuyant la pauvreté, la barbarie ou la guerre, et alors qu’elle est elle-même en pleine crise identitaire, une centaine de petits dessins vont tenter de brosser une dizaine de grands desseins qui agitent le vieux continent. » Ajoute Vadot , aussi commissaire de l’exposition. 

L’exposition est organisée en collaboration avec Cartooning for Peace. Initiative fondée par Plantu et Kofi Annan en 2006, l’association est un réseau international de dessinateurs de presse engagés qui combattent avec humour, pour le respect des cultures et des libertés. L’un de ses principes fondateurs consiste à passer outre les frontières, qu’elles soient géographiques ou internes à chacune et chacun d’entre nous.

A l’invitation d’Elio Di Rupo, Bourgmestre de la Ville de Mons et Ministre d’État, et de Plantu, le Secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes, Harlem Désir a rappelé à cette occasion la détermination du gouvernement français à défendre la liberté de la presse, la liberté d’expression, le droit à l’impertinence et à la caricature en France, en Europe et dans le monde. Ouf ! 😉

Photo : © Rousso (France) / Cartooning for Peace

Kroll et Vadot vous parlent de l'exposition "Ceci n'est pas l'Europe" !

© Vadot (Belgique) / Cartooning for Peace

© Karl (Belgique) / Cartooning for Peace

© Karl (Belgique) / Cartooning for Peace

Informations pratiques

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (1)

  • artsixmic

    120 caricatures d’actualité pour Ceci n’est pas l’Europe ! C’est exactement cela !

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Guy Béart

La dernière révérence de Guy Béart

Auteur-compositeur-interprète, Guy Béart avait commencé sa carrière au début des années 50. Il avait ...

Jean-Baptiste Seckler - Rodin

Jean-Baptiste Seckler modèle en direct un visage monumental d’Auguste Rodin

Jean-Baptiste Seckler, sculpteur appartenant à l’équipe du Musée Grévin, a l’habitude de faire parler ...