• Participez au sixMic Crowfunding !

1 français sur 2 assiste, a des festivals de musique : un public plutôt jeune, ultra-connecte et exigeant musicalement

Infographie_Festivals_2013

Les festivals de musique font partie de la vie des Français ! Avant l’été un Français sur deux prévoyait d’assister à au moins un festival au cours de l’année, selon une étude initiée en Juin dernier par Nielsen et CGA Strategy en collaboration avec Digitick et Halloween Agency. Il apparaît dans cette étude que les festivaliers constituent dans leur majorité un public jeune aux ressources limitées, ultra-connecté, influent, exigeant musicalement et demandeur d’une expérience tangible et sociale. Un enjeu marketing non négligeable : la présence des marques sur place y est perçue positivement par 73% des festivaliers.

« Mais le Hellfest n’est pas les Francofolies de La Rochelle. Il est essentiel pour un organisateur de festival de connaître dans le détail ses festivaliers, tout comme pour les marques qui choisissent d’investir auprès de ce public plutôt qu’un autre », souligne Benjamin Kuentz, Responsable Développement de Nielsen-CGA en France. A travers une analyse approfondie des publics, des comportements des festivaliers, de leurs usages & opinions avant, pendant et après chaque événement, l’Etude des Festivals Français établit ainsi une cartographie concrète des profils par festival.

Les marques en festival : des stimuli conséquents… et un impact significatif sur les festivaliers

Il s’avère que les marques sont de plus en plus nombreuses à investir dans ces manifestations, un moyen pour elles de créer du lien avec leur public et une opportunité pour les festivals de trouver des financements. « Cet intérêt mutuel grandissant prend aujourd’hui des formes de plus en plus imaginatives et se traduit par de réelles expériences qualitatives qui font désormais partie intégrante de ‘l’Expérience Festival’ et trouvent un réel écho dans la satisfaction des festivaliers. 73% des festivaliers français ont en effet une opinion positive de la présence de marques dans les festivals et 16% d’entre eux vont même jusqu’à déclarer que les activations mises en place par les marques ont contribué à rendre leur expérience festival unique ! », poursuit Benjamin Kuentz.

Plus d’une centaine de marques ont ainsi été identifiées par les festivaliers sur les sites des festivals français cette année, notamment en visitant des espaces dédiés mis en place par les marques partenaires. En moyenne, ce sont 2 espaces-marques qui ont été visités par chaque festivalier cet été.

Et l’impact n’est pas neutre. Près d’un festivalier sur 3 (31% exactement) déclare ainsi être plus sensible aux marques après les avoir vues lors d’un festival. Et 14% des festivaliers pensent consciemment qu’ils achèteront davantage de produits de ces marques par la suite.

A propos de l’Etude des Festivals Français

Quels sont les impacts de ces opérations sur les usages après les festivals ? C’est ce que ce rapport dévoile après l’interrogation online de plus de 6 100 festivaliers sur deux vagues – une première fois en amont des festivals d’été, puis en fin de saison des festivals.

A travers une cartographie détaillée des festivaliers, l’identification des profils par festival et une analyse concrète de leurs comportements et opinions, avant, pendant et après les festivals, cette étude  permet d’identifier leurs attentes et mesure leurs satisfactions vis-à-vis des festivals et des marques partenaires.

Ce rapport permet pour la première fois en France de quantifier et comparer l’impact des activations de près d’une centaine de marques présentes dans les festivals français, examinant la mémorisation de ces marques par les festivaliers, leur perception des positionnements, les impacts en termes de notoriétés et d’images de marques et leurs intentions d’achats après les festivals.

(Source Nielsen et Nielsen-CGA)

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité